AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (Jessie) Breakfast and confidence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

MEMBER ▴ EVERYTHING DIES.
▴ avatar : Nathalie Emmanuel
▴ inscrit le : 26/03/2017
▴ messages : 183
▴ multi-comptes : /
▴ points : 568
▴ sac : un appareil photo numérique, un carnet, un stylo, une bouteille d'eau, un couteau de cuisine
MessageSujet: (Jessie) Breakfast and confidence    Mar 13 Juin - 1:11

Des gens s'agitaient tout autour d'elle, courant dans tous les sens. C'était la panique totale mais elle continuait d'avancer de la même manière, marchant d'un pas sûr, comme si ça ne l’atteignait pas. Ce qui l'entourait n'était pas précis, c'était le flou, cependant elle était consciente de l'essentiel. Son objectif était de continuer, de rejoindre cet endroit précis, ce lieu où l’horreur était présente. Des grognements se faisaient entendre de plus en plus fort à mesure qu'elle approchait. Au milieu de ce tumulte, une femme se faisait dévorer par un cadavre ambulant puant la mort. L'horreur de cette vision la faisait frisonner au plus profond de son âme. Et pourtant, ses mouvements se faisaient dans une certaine lenteur. Elle s'est emparé de cette arme tranchante restée sur une table. Elle devait intervenir, elle ne pouvait pas laisser ce monstre continuer à se nourrir. Elle devait l'arrêter à tout prix. Alors après quelques enjambées lourdes, elle planta l'arme dans le crâne du mort-vivant, alors que la pauvre victime mourrait sous sa dentition macabre. Mais alors que le zombie s'immobilisa dans un premier temps, il finit par relever son visage de la demoiselle. Les choses devenaient vraiment invraisemblables. Mais ça ne frappa pas vraiment Olivia. Et son visage était inconnu pour la jeune femme jusque là, mais ce visage se métamorphosa en un clin d’œil. D'une apparence cadavérique flippante, la tête se changea en celle du père de la fille Griffin. Il la regardait de son regard vitreux, menaçant, grognant. La plus jeune des sœurs était pétrifiée  par ce qu'elle voyait. Elle resta agrippée à son arme, sans pouvoir s'en détacher. Son père, celui qui l'a élevé, celui qui était intervenu face à son petit ami, se retrouvait là, atteint par le virus. De multiples flashs de son corps inerte au sol revint en tête de la jeune femme. Et puis elle était de nouveau face à son paternel. Et malgré l'arme dans sa tête, il réagit soudainement, en se jetant sur l'ancienne étudiante en journalisme...

Cette dernière se réveilla brutalement et se releva dans son lit, en sueur, essoufflée, effrayée et dût allumer sa lampe de chevet pour tenter de chasser ce qu'elle venait de voir. L'image restait ancrée dans sa mémoire et la fit frisonner. Elle tremblait, et replia ses jambes contre elle en les entourant de ses bras. Elle posa sa tête contre ses jambes et laissa couler des larmes, reniflant un peu mais discrètement. Depuis ce jour où elle vit son père perdre la vie, elle pleurait souvent en secret de sa sœur. Et ce cauchemar n'aidait en rien. Ça lui rappelait la situation actuelle et la culpabilité qu'elle ressentait chaque jour. Culpabilité qu'il soit mort en la défendant, culpabilité de cacher la vérité à sa sœur et à ses proches. Ce silence la torturait. Elle se demandait chaque fois si elle allait réussir à tenir sa langue. Mais elle ne voulait pas risquer la vie de ses proches.

Restant ainsi quelques minutes, elle finit par relever la tête et s'essuyer le visage du revers de la main en spirant. Elle allait devoir se calmer pour tenir la matinée et sauver les apparences. Elle tourna la tête vers son réveil et remarqua qu'il était bientôt l'heure à laquelle son réveil sonnait habituellement. Elle tendit le bras vers l'objet et désactiva le réveil. Puis reposant l'appareil sur la table de chevet, elle décida de se lever d'une manière lasse. Ce n'était pas la grande forme, mais il fallait bien se préparer. Se rendormir n'était plus vraiment possible. Elle prit ses vêtement pour la journée et fila dans la salle de bain. Il n'y avait aucun bruit dans la maison encore. Elle se la joua discrète et rejoignit la salle d'eau. Elle posa les affaires dans un coin et fila sous la douche pour se réveiller et essayer de chasser les images de son mauvais songe. Il fallait à tout prix qu’elle soit de nouveau apte à affronter sa nouvelle journée. Après s'être savonnée et rincée, Elle se sécha correctement et s'habilla. Puis elle sortit de la salle de bain pour rejoindre la cuisine au rez de chaussée. Elle prépara le café, et sortit tartines, beurre, confiture, jus d'orange... tout ce qui pourra nourrir les deux sœurs. Puis une fois fait, elle s'installa à la table de la cuisine pour se préparer des tartines de beurre, dans le silence de la pièce. Seul le tic tac de l'horloge retentissait et le bruit du couteau sur les biscottes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

Invité
MessageSujet: Re: (Jessie) Breakfast and confidence    Dim 18 Juin - 20:58

Breakfast and confidence
olivia griffin & jessie griffin.

Elle était épuisée ces derniers temps Jessie. Elle savait bien pourquoi. L’avantage d’être médecin, c’était sans doute qu’elle pouvait à peu près gérer sa propre santé toute seule. Elle avait vite compris qu’elle était enceinte et maintenant, elle reconnaissait chacun des symptômes qui venaient lui compliquer la vie au quotidien. Elle avait des nausées, des vertiges, elle était tout le temps fatiguée et elle sentait son cœur dans sa poitrine qui battait plus fort et plus vite, ce qui faisait qu’elle s’essoufflait à la vitesse de la lumière. Tant de de problèmes pour un bébé qui devait avoir à peu près la taille d’un citron, ça renforçait ses peurs. D’ici quelques mois, elle aurait aussi du mal à se déplacer alors que le citron deviendrait une pastèque et dans ces conditions, ça pouvait, évidemment être un problème de taille. Elle préférait ne pas y penser, tout comme elle chassait bien vite les questions sur l’accouchement à venir. Est-ce qu’elle y survivrait ? Elle n’en savait rien, alors le mieux, c’était encore de ne même pas se poser la question. Elle ne voulait pas non plus penser à l’avenir, à comment s’occuper de se bébé à Hector qui avait été viré du camp. Elle préférait éviter de penser à tout ça, puisque ça ne faisait que compliquer un peu plus les choses pour elle. Finalement, la plupart du temps, sa grossesse, elle se contentait d’essayer de l’oublier.

Ce matin, elle avait l’impression que rien ne serait suffisant pour la réveiller. Elle était là dans son lit, avachie de tout son long, le soleil qui passait à travers la fenêtre chauffant agréablement sa peau. Elle n’avait pas envie de sortir de là. Pourtant, elle avait toujours été une fille ponctuelle et de celles qui acceptaient sans broncher de passer quarante-huit heures à l’hôpital à se contenter de micro-siestes entre deux patients. Dans sa vie d’avant, elle avait été habituée au manque de sommeil et elle ne s’en était jamais vraiment plaint. En ce moment, c’était différent, elle avait envie qu’on lui foute la paix et qu’on la laisse rester dans son lit aussi longtemps qu’elle en aurait envie. Une heure, deux heures, peut-être plus encore, parce qu’elle était vraiment bien là et qu’au fond de son lit, c’était vraiment facile d’oublier qu’elle était dans un camp de survivants, parce que dehors, le monde était infesté de morts qui revenaient à la vie pour manger des gens, comme si c’était le truc le plus normal du monde. Elle s’en fichait complètement elle des zombies pour le moment. Elle voulait juste dormir, encore un peu plus longtemps parce qu’elle était fatiguée. Elle voulait juste oublier tous les problèmes du monde et sa grossesse au passage, parce qu’elle en avait marre de se prendre la tête avec tout ça. Elle voulait tout un tas de choses qu’elle n’aurait de toute évidence jamais, pas maintenant, pas dans ce monde-là, pas alors qu’elle était enceinte et que le père de l’enfant n’était même plus à ses côtés à cause des lois débiles de Lafayette. Maintenant que toutes ces idées s’étaient imposées à elle, elle n’avait plus envie de rester au lit.

Alors elle tira lourdement les draps qu’elle avait encore sur le dos pour sortir de son lit. Elle resta un moment sur le bord du lit à essayer de reprendre ses esprits, avant de finalement se lever, elle irait prendre une douche après le petit déjeuné, alors elle se contenta d’enfiler un jogging et un sweat assez large pour cacher les formes qui se dessinaient sous son t-shirt, elle n’aimait pas que ça se sache, elle n’avait pas envie d’en parler. Elle se disait toujours qu’elle le dirait à sa sœur plus tard et plus tard, ça commençait à faire long, mais elle avait besoin de temps, alors elle avait bien le droit de ne prendre. Un jour de toute façon, elle ne pourrait plus rien cacher du tout. Elle soupira avant de descendre les escaliers pour rejoindre la cuisine, elle se sentait ballonnée, mais elle se disait qu’en mangeant un truc, ça devrait passer, après tout, les nausées, elles étaient moins fréquentes quand on avait quelque chose dans l’estomac, alors elle se disait qu’avec un peu de chance en avalant un truc, ça irait mieux. Sa sœur elle était déjà là dans la cuisine. « Hey. » Elle murmura d’une voix encore endormie avant de se remplir une tasse de café et de s’installer à table là où sa cadette avait déjà tout préparer. « Bien dormi ? » Elle attrapa des tartines, la confiture et commença à s’occuper de tout ça en priant en silence pour que ça passe, parce qu’elle avait vraiment faim et qu’elle n’avait pas envie de devoir rejoindre les chiottes en courant pour dégobiller, comme elle le faisait trop souvent depuis qu’elle était enceinte. Au moins, ses connaissances en médecines, elles lui disaient aussi que d’ici quelques semaines, ça irait mieux, les nausées passeraient, mais seraient bien vite remplacées par des brûlures d’estomac, elle ne savait pas ce qui était le mieux dans le fond.
Revenir en haut Aller en bas
 

(Jessie) Breakfast and confidence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Présentation tardive de Jessie
» Inscription de Jessie
» [Web comic] SATURDAY MORNING BREAKFAST CEREALS
» [Collection Membre] Hadès : FACTS 2010 p5
» Yu-Gi-Oh! - Tin Box - Pack du Duelliste Collection '08
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
hearts still beating :: What happened and what's going on. :: dead things :: les rps :: rps abandonnés-
Sauter vers: