AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (int. 2+ adam), last man standing.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité

Invité
MessageSujet: (int. 2+ adam), last man standing.   Mar 6 Juin - 22:39


intrigue 2 + If only you, You could see The darkest place that you could be, Oh maybe then you'd understand From desert heat to cobbled streets, From broken home to the city beat, There's so much more than you could know. So take me back When I believed, Back when I was unafraid Just like a thief And all the heights That I could reach, Back when I was unafraid Just like a thief.

Cela faisait un peu plus de vingt-quatre heures qu'Absalon n'était pas revenu dans l'appartement qu'il occupait avec Hector ; et si ce dernier ne s'était pas inquiété outre mesure de son absence, puisqu'il avait l'habitude de laisser traîner en longueur ses disparitions subites à répétition, il avait eu vite fait de se rendre compte que quelque chose ne tournait pas rond. C'était la première fois qu'une journée entière passait, et un truc con, peut-être un pressentiment presque paternel, tiraillait la bonne conscience d'Hector qui n'avait de cesse de se réveiller en sursaut, les prunelles scrutant l'obscurité et essayant de déceler l'état de la porte d'entrée. Il attendit tout de même jusqu'au petit matin, lorsque le premier rayon de soleil passa les persiennes, avant de se permettre d'être affolé. L'ancien pompier posa ses pieds sur l'plancher froid, et essaya de se détendre, de penser posément mais rien n'y faisait ; il savait ce qui les attendait dehors, rôdeurs ou hommes dénués de morale. Il savait qui Absalon avait pu rencontrer, et l'effroi le prit à la gorge si fermement qu'il manqua de hoqueter. Lui qui avait l'habitude de voir le côté sublime et positif de chaque situation manquait cruellement d'atouts à sortir de son jeu ; il ne voyait que l'absence qu'Absalon laissait derrière lui, ce neveu qu'il voyait comme son propre fils et qu'il ne pouvait pas laisser tomber, pas dans la situation dans laquelle ils étaient l'un et l'autre. Ils n's'entendaient plus vraiment, les deux bonhommes, se rejetant la faute continuellement, en une danse saccadée qui faisait mal au cœur – cette raison lui donna d'autant plus l'impulsion à se lever et à débarrasser le plancher, armé de son barrett M82 ; la prise juteuse, fauchée sur le cadavre encore chaud d'un ancien militaire.

Hector faillit sortit du bâtiment mais, alors qu'il franchit le seuil de l'appartement, se rendit compte qu'être seul n'était visiblement pas la meilleure des solutions, surtout qu'il ne savait pas ce qui se tramait dans l'décor. Alors, peut-être que c'était opportuniste comme manière de faire, mais il fut bien content de savoir qu'Adam était là, dans l'appartement d'à côté. Il tourna les talons, et frappa par trois fois contre la portée d'entrée de l'appart' qui logeait Adam et les filles Danvers. Fort heureusement, ce fut le principal intéressé qui ouvrit la porte ; Hector aurait eu beaucoup de mal à s'exprimer devant l'une des survivantes (qu'il considérait encore comme des enfants un poil trop intrépides). « Je suis désolé, je sais qu'il est tôt » murmura-t-il afin de garder leur conversation inaudible, son souffle saccadé par son accent mexicain encore trop prononcé « mais Absalon n'est pas rentré depuis hier matin, c'est pas son genre de faire ça. Il a dû lui arriver quelque chose. » L'ancien pompier montra alors son arme à son protagoniste, lui signifiant sans un mot, comme il avait l'habitude de faire, ce qu'il s'apprêtait à faire et cela n'avait rien d'une randonné. A bien y réfléchir, même en étant têtu comme un âne, son neveu ne se serait jamais permis un tel comportement ; ou peut-être jouait-il encore avec ses nerfs, mais Hector en doutait.
Revenir en haut Aller en bas
 

(int. 2+ adam), last man standing.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
hearts still beating :: What happened and what's going on. :: dead things :: les rps :: rps abandonnés-
Sauter vers: