AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (int. 2 + horsemen) Panem et Circenses

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

ADMIN ▴ KEYS TO THE KINGDOM.
▴ avatar : Evan Rachel Wood
▴ inscrit le : 11/04/2017
▴ messages : 219
▴ multi-comptes : Demetrius & Levia
▴ points : 718
MessageSujet: (int. 2 + horsemen) Panem et Circenses   Mar 6 Juin - 14:46

Panem et Circenses
feat the horsemen

Aliénor portait encore un pansement autour de son cou et sa main était fermement bandée pour ne pas qu’une infection lui arrache la vie. Elle avait survécu à un combat, il serait dommage qu’elle passe l’arme à gauche à cause de germes. Aujourd’hui, les hommes baissaient la tête quand elle approchait et plus personne n’osait faire des messes basses dans son dos. Aliénor avait enfin trouvé la balance et elle espérait être respectée maintenant. Elle n’avait pas réellement envie de redescendre dans l’arène pour s’imposer. Ou bien arracher une nouvelle vie de ce monde. Il y avait déjà assez de morts dans le monde pour en rajouter. De plus, le bébé semblait prendre pleinement sa place dans son ventre maintenant et elle ne pouvait plus le cacher. Alors se battre serait compliqué. Heureusement, ils l’avaient annoncé au père de Sam la nouvelle et il avait été plus que ravis. Aliénor n’avait donc plus à le cacher. En l’espace de quelques semaines : Aliénor avait finalement trouvé sa place dans ce clan. Au prix de nombreux sacrifices, créant des cauchemars terribles où elle voit encore le regard de Sarah s’éteindre mais elle n’avait pas eu le choix. Ivy avait raison : c’était comme cela qu’on survivait. En montrant les crocs !
Elle aurait pensé être dégoûtée des combats, qu’elle ne remettrait plus jamais les pieds dans cette maison : force était de constater pourtant qu’elle y était retournée… Et pas qu’une seule fois ! Pour garder un œil sur Sam, pour que ce dernier ne perde pas l’esprit dans le sang et la violence ; mais aussi pour garder une image forte. Revenir sur les lieux du crime, se tenir debout avec le torse bombé aiderait à ce que son image ne se tarisse pas. Il était évidemment qu’elle ne cautionnait pas, mais maintenant qu’elle avait goûté à tout ça : elle commençait à comprendre ce que lui avait dit Ivy. C’était en un sens de l’art quand les deux combattants savaient se battre. Sinon cela était ni plus, ni moins une boucherie.

Aliénor pénétra dans les lieux, les Horsemen se poussaient sur son chemin tandis qu’elle regardait un point en hauteur. Pour ne pas baisser la tête. Quand elle remarqua une tête familière, elle s’approche d’elle :

« Je ne pensais pas que je te reverrai ici. » Ce n’est pas une accusation, ou des mots péjoratifs. Elle lui sourit d’ailleurs : « J’aime croire qu’un jour ils n’auront plus de combattants et que cette maison fermera. » Souffle-t-elle pour Faith. « A moins qu'ils aient la folie des grandeurs et construisent une véritable arène comme au temps des romains. »

La cohue générale couvrait de toute façon ses paroles. Dans le pire des cas, même si on l’entendait : ce n’était un secret pour personne son opinion. Cela ne l’empêchait pas de revenir cependant. C’était un mal pour un bien. Elle devait s’endurcir et il n’y avait pas cinquante solutions qui s’offraient à elle.
made by black arrow

_________________
emporte-moi

☠️ Loin des remords, des crimes, des douleurs.


La débauche et la mort ont deux aimables filles, prodigues de baisers et riches de santé, dont le flanc toujours vierge et drapé de guenilles sous l'éternel labeur n'a jamais enfanté. @excelsior
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

Invité
MessageSujet: Re: (int. 2 + horsemen) Panem et Circenses   Mar 13 Juin - 14:25


Faith & Horsemen

Panem et Circenses


Le monde ne tournait pas rond, ça, Faith s'en était rendue compte depuis un bon moment. Depuis l'instant qu'elle était sortie du ventre de sa mère, c'était dire si elle était déjà bien fut-fut la gamine. Si on rajoutait à ça les morts qui se relevaient, on pouvait dire que le monde s'était même arrêté de tourner. Mais en ce jour nouveau, aussi palpitant que les autres dans un contexte de survie quotidienne, aux yeux de Faith, le monde venait de complètement partir en couilles. Non pas que ce jour soit différent des autres, non pas qu'elle n'ait jamais assisté à la connerie humaine auparavant, mais aujourd'hui la jeune femme était d'une humeur massacrante. Pourtant c'était pas comme si elle était forcée de rester passive, les bras croisés, à observer un combat se dérouler sous ses yeux. Elle pouvait partir, dégager d'ici pour le moment et faire sa petite vie le temps que les choses se passent. Personne ne la forçait à rien, encore moins à participer. Mais fallait croire que sa grande gueule était restée fermée depuis trop longtemps, et Faith avait une tendance à vouloir l'ouvrir aux mauvais moments. C'était comme ça, comme un don chez elle alors que ses yeux fatigués et lassés ne quittaient pas le combat des yeux. Et c'était ça l'espèce humaine ? Ben merde alors, y avait pourtant plus utile à faire. Secouant la tête, la jeune femme serra les dents. « Qu'est-ce que c'est que cette merde encore ? » Les gens avaient du temps à perdre.

Des murmures firent écho à ses paroles, et si pendant un instant elle aurait pu croire qu'on lui répondait, il n'en était rien. Se mouvant légèrement, la jeune femme tordit le coup pour voir ce qui pouvait bien perturber ce monde plus encore que des combats digne d'un Fight Club des bacs à sable. Et quand son regard se porta sur Aliénor, un sourire naquit sur ses fines lèvres. Si la concernée avait su se faire une place au sein des Horsemen, elle avait depuis longtemps gagné le respect de Faith. Certes, elle aussi s'était battue, mais les raisons étaient différentes dans un contexte inimaginable. Et si la brune n'avait prit part à aucun conflit pour le moment, elle n'en pensait pas moins et soutenait Aliénor plus que n'importe qui d'autres en ces lieux. Son sourire se transformant en un petit rictus amusé, elle hocha la tête quand Aliénor s'approcha d'elle. « Je suis surprise de te trouver ici également. » Entre elles il n'y avait aucun jugement, les deux femmes partageaient des valeurs sommes toutes assez similaires concernant ce qui se déroulait sous leurs yeux. « Et moi, j'aime croire qu'ils se rendront compte que les combats n'amélioreront pas les choses. A croire qu'on a perdu de vue le sens premier de la survie. » Faith avait appuyé les propos de son amie d'une voix un peu plus forte, faisant tourner quelques têtes. Mais elle s'en fichait, cette histoire devenait ridicule.

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
avatar

ADMIN ▴ KEYS TO THE KINGDOM.
▴ avatar : Evan Rachel Wood
▴ inscrit le : 11/04/2017
▴ messages : 219
▴ multi-comptes : Demetrius & Levia
▴ points : 718
MessageSujet: Re: (int. 2 + horsemen) Panem et Circenses   Mer 14 Juin - 23:21

Panem et Circenses
feat the horsemen

La future mère regardait la scène qui se déroulait sous ces yeux. Elle n'arrivait pas encore à croire qu'elle avait survécu à un combat à mort. Cela ne l'empêche pas d'être fière et au fond d'en redemander. Parce qu'elle avait assis sa position et envoyé un message à toutes les possibles ex de Sam : il était à elle maintenant. Elle se battrait pour lui et pour leur enfant. Quiconque oserait remettre sa parole en doute connaîtrait le même sort que Sarah. Avec du recul, elle comprenait maintenant les paroles d'Ivy quand elle avait parlé d'art. Oui. Oui en quelque sorte ce qu'elle avait fait était aussi beau que macabre.

"Je garde un œil sur Sam. De plus pour détruire quelque chose il faut le comprendre." Souffle-t-elle pour Faith et seulement elle. "Et ce n'est pas en fermant les yeux sur ce qui se passent que ça va arranger les choses." Dit-elle un peu plus fort cette fois-ci. Juste assez pour que les Horsemen autour l'entend.

Aliénor n'avait aucune raison de cacher ses pensées sur le sujet et puis si l'un d'entre eux se mettaient à lever la voix elle pourrait toujours le remettre à sa place. Au fond... Elle n'attendait que ça. C'est qu'elle prenait finalement goût à être respectée. C'était mal, il lui arrivait de ne pas se reconnaître : mais sur l'instant il n'y avait rien de plus jouissif. Faith ne tarde pas à donner son opinion sur la situation ce qui fait sourire Aliénor.

"Tu peux toujours attendre, ce n'est pas près d'arriver." Sam aimait trop cela pour laisser un jour le business mourir. "Mais c'est un fait commun à toutes les grandes tragédies de l'Histoire : les plus forts imposent leur dominance par la violence." Elle avait beaucoup réfléchi sur la question : "Survivre, c'est aussi ça selon eux. Et... Et peut-être qu'ils n'ont pas tort même si à mes yeux c'est un jeu dangereux. Tôt ou tard cela va nous retomber dessus j'en ai bien peur." Elle ne partageait pas ces idées, mais elle faisait partie des Horsemen et si un jour il y avait plus forts qu'eux, que ces derniers ont soufferts entre leurs mains : Aliénor payera comme les autres.
made by black arrow

_________________
emporte-moi

☠️ Loin des remords, des crimes, des douleurs.


La débauche et la mort ont deux aimables filles, prodigues de baisers et riches de santé, dont le flanc toujours vierge et drapé de guenilles sous l'éternel labeur n'a jamais enfanté. @excelsior
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

Invité
MessageSujet: Re: (int. 2 + horsemen) Panem et Circenses   Lun 26 Juin - 17:22


Faith & Horsemen

Panem et Circenses


Malgré son dégoût à peine masqué pour ce qui se déroulait sous ses yeux, Faith était forcée d'admettre qu'elle n'en détournait pas les yeux pour autant. Le spectacle sanglant tirait des exclamations de la part de ses confrères et consœurs, tous excités à l'idée de savoir qui va s'en sortir. Les combattants échangeaient les coups avec plus ou moins d'envie, mais le résultat à la clé avait de quoi les motiver : la vie, tout simplement. La brune n'arrivait pas à comprendre pourquoi les humains étaient forcés d'en arriver là pour se distraire. La survie était une question quotidienne dans un monde peuplé de morts-vivants. Quel besoin avait-on vraiment de se détendre avec des jeux impliquant déjà ce qu'ils supportaient en temps normal dans cette nouvelle société ? Soupirant distraitement, la brune écouta les paroles à peine chuchotées de son amie. Malgré elle, elle ne pouvait que comprendre la logique d'Aliénor, et elle hocha rapidement la tête. « Détruire les jeux de Sam, je ne sais pas si c'est bon pour toi au vu de votre relation. Mais qu'est-ce que j'aimerais que cette merde s'arrête. J'ai beau chercher ceci dit, vu l'addiction que certains ont à ces jeux, je ne sais pas ce qui pourrait leur faire admettre qu'ils sont en tort. » La moralité n'était pas vraiment ce qui guidait les paroles de Faith. Elle en avait juste assez d'être témoin de la violence en toute situation quand elle n'aspirait qu'à certains moments de tranquillité.

Faith avait répondu sur le même ton d'Aliénor, un ton confidentiel. Elle ne cachait pas ses pensées, mais il y avait des choses qu'il était bon de ne conserver qu'entre elles. Elle écouta prudemment son amie faire suite à ses pensées, et elle avait beau se tourner les méninges, la brunette savait ô combien les réflexions d'Aliénor étaient justes. Les plus forts cherchaient toujours à soumettre les plus faibles. Les gens avait toujours aimé la violence et dans un monde sans règle, il était plus aisé d'y succomber. Soufflant en serrant discrètement les poings, elle rétorqua en grinçant des dents : « Les plus forts ne sont pas toujours ceux qu'on croit. La violence n'est qu'une plate excuse pour exprimer des pulsions animales. Je n'ai rien contre en temps normal, mais le monde actuel est assez sombre pour qu'on n'ait besoin de rajouter de telles habitudes. » Elle se tut quelques instants avant d'ajouter : « La survie, ce qu'elle représente pour nous, chacun à sa vision des choses je ne dis pas. Mais ces jeux, tôt ou tard comme tu dis, n'apporteront que la mort. » Et ce jour-là, Faith ne saura pas encore si elle sera prête à tomber avec ceux qui se rapprochaient le plus de sa famille ou tout simplement à tourner les talons sans un regard en arrière.

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
avatar

ADMIN ▴ KEYS TO THE KINGDOM.
▴ avatar : Charlie Hunnam
▴ inscrit le : 05/03/2017
▴ messages : 466
▴ multi-comptes : Ash & Luke
▴ points : 1087
MessageSujet: Re: (int. 2 + horsemen) Panem et Circenses   Mer 28 Juin - 17:07


Sam & Horsemen

Panem et Circenses


Depuis qu'Alienor est decendue dans l'arène sans que tu sois au courant, tu es deux fois plus stricte sur les règles de combat. Tu vérifies chaque matin les noms inscrits dans le livre et va voir les bookmakers personnellement pour t'assurer que tout est en ordre. La première fois c'était leur erreur,la seconde ce sera la tienne. Tu n'es pas prêt à voir une personne qui t'es chère vivre une nouvelle fois cette horreur. C'est un business important pour le clan, mais tu n'es pas prêt à y perdre ta famille pour autant.

Dans un coin de la pièce, tu observes l'arrivée de ta compagne. Tu aimes voir les hommes baisser les yeux en sa présence. Elle a su imposer le respect, bien que tu n'aimes pas la façon qu'elle a choisit pour le faire. Elle ne te remarque pas et tu en profites pour vérifier les paris avant qu'elle ne t'aperçoive. C'est stupide, elle sait ce que tu fais, elle n'est pas idiote. Pourtant tu n'aimes pas le lui montrer, tu persistes à cacher ton côté sombre et violent. Un hochement de tête vers Henry pour montrer que tout est en ordre et tu refermes le livre avant de le lui tendre. Il s'occupe du reste, tu lui fais suffisamment confiance pour cela. La foule se rapproche pour mieux voir l'étage du bas, les hommes commencent à rire et taper du pied au sol: Le combat à commencé. Tu aimes cette ambiance, elle te transporte pourtant dans un passé que tu voudrais cacher. Mais au fond, tu apprécies de regarder chaque coups autant que tu le faisais dans les rues de Birmingham.

Tu t'approches vers Alienor, pousse quelques hommes sur ton passage. Il ne te faut pas beaucoup de temps pour remarquer qu'elle parle avec une autre femme: Faith. Il n'est pas difficile de savoir qu'elle est contre les combats, tout dans son langage corporel le prouve. Tu ne peux pas la laisser exprimer ses idées ici même si tu sais au fond qu'Alienor partage ses opinions. La voix féminine parvient à tes oreilles parmi les cri des hommes autour. Personne ne semblent s'occuper de leur petite discussion pour le moment. "Ils apportent la mort,mais pas sur nous, je m'assure de ça" Tu fais un signe de tête à ta compagne avant de jeter un coup d’œil vers l'arène. Un sourire en coin se dessine alors que le blond à largement le dessus sur son adversaire. "Il faut savoir tourner ça à ton avantage si tu veux survivre." C'est d'ailleurs ce que tu fais, ces combats t'aident à rassembler le nécessaire pour votre enfant grâce aux paris gagnés.

AVENGEDINCHAINS

_________________
+a world of ice and fire+
▴  I'm a killer, I'm a demon. But now I do it for the right reason.  ▴
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBER ▴ EVERYTHING DIES.
▴ avatar : Rose McGowan
▴ inscrit le : 02/04/2017
▴ messages : 208
▴ multi-comptes : Thalia Davenport
▴ points : 1727
▴ sac : sa dague fétiche réservée à trancher les chairs humaines ▬ un vulgaire couteau de chasse pour les rôdeurs ▬ une bouteille d'eau ▬ une flasque de gin ▬ quelques barres de céréales ▬ une lampe de poche ▬ un revolver ▬ sa death list ▬ un feutre noir ▬ quelques vêtements ▬ une trousse de premiers secours ▬ la montre de son premier amour
MessageSujet: Re: (int. 2 + horsemen) Panem et Circenses   Dim 2 Juil - 1:00



PANEM&CIRCENSES  
intrigue 2 ▬ horsemen










Les mains d’Ivy étaient encore recouvertes de sang lorsqu’elle entra dans l’arène, laissant sur la chaussée le cadavre encore chaud de Shovel offert aux regards ébahis des quelques passants qui avaient assisté à la scène. Elle n’avait pas prévu de le tuer ce soir, elle avait en tête un plan bien plus machiavélique et sophistiqué qu’un simple coup de dague en pleine jugulaire. Elle n’avait toutefois pas eu le choix. Il l’avait provoquée, une fois de plus. Une fois de trop. Depuis qu’elle se l’était jouée à la Bonnie and Clyde avec Ash, les commentaires et autres plaisanteries fusaient dans les rues de Ruston. Il fallait qu’elle s’impose à nouveau par la force, la crainte, l’hémoglobine; il fallait qu'elle sauve sa réputation. Ce soir-là, les circonstances étaient réunies. Elle aurait eu tort de ne pas en profiter. L'affrontement avait été bref, elle s'en était sortie quelques égratignures. Comme avec tant d'autres, elle avait profité de l'excès de confiance de son adversaire. Tout le monde avait connaissance des faits d'armes de la sicilienne mais certains ne parvenaient décidément pas à intégrer qu'elle était capable de dominer un homme, de tuer un homme. Le machisme de son adversaire lui avait couté sa vie.

L’antichambre de l’enfer était comble, le combat avait déjà commencé. La sicilienne grimpa discrètement les marches. Elle tenait encore sa dague argentée recouverte de sang frais entre ses doigts. Elle reconnut quelques silhouettes familières mais préféra rester en retrait. Dissimulée dans un recoin obscur, elle se débrouilla pour ouvrir sa flasque à une main et s’enfila quelques gorgées de gin. La jeune femme décida soudain de sortir de la pénombre pour se socialiser. Elle s’approcha d’Aliénor et Faith que Sam venait de rejoindre. Après avoir discrètement capté quelques bribes de leur conversation et retenu à quelques reprises sa nausée devant certains accès de moralisme, elle s’immisça dans le groupe. Un sourire sarcastique se dessina sur ses lèvres.  « C'est de l'art, du spectacle. Une allégorie du putain de monde dans lequel nous vivons depuis la nuit des temps. Que ça vous plaise ou non, l’homme a toujours détruit, blessé, tué pour sa survie, son pouvoir ou son plaisir. On a juste cessé d’être des gros putain d'hypocrites. » Qui étaient les plus vils, les plus immoraux, les plus cruels ? Ceux qui pour bâtir leur empire et accumuler toujours plus de richesses exploitaient les faibles et les démunis, les contraignant à s’échiner comme des bagnards, à mener une existence pénible, avilissante, indigne d’être vécue jusqu’à ce qu’une maladie professionnelle les emporte ou ces horsemen qui, pour se divertir, envoyaient quelques uns de leurs congénères à l’abattoir, leur promettant tout de même une mort rapide et glorieuse ? Le monde avait toujours été pourri, vérolé, dépravé. L’apocalypse n’avait fait que grossir les traits, accentuer les contrastes, soulever les voiles et les masques.

La sicilienne remarqua quelques mètres plus loin le jeune homme qui avait eu l’impertinence de la menotter à Ash quelques jours auparavant. Aaron. C’était lui qu’elle cherchait. Sur son chemin, elle passa derrière Faith et lui glissa quelques mots.  « La vraie arène est dehors, ma belle. » Ivy s’approcha doucement du gamin et essuya sa lame souillée sur son visage juvénile, recouvrant sans un mot ses joues de carmin. Elle fixa quelques instants ses yeux, jusqu’à ce qu’il les baisse. Elle rangea ensuite sa dague dans son fourreau, rejoint le groupe et posa enfin ses yeux sur le combat qui battait son plein au rez-de-chaussée. Le sien était terminé, pour ce soir du moins.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ▴ KEYS TO THE KINGDOM.
▴ avatar : Evan Rachel Wood
▴ inscrit le : 11/04/2017
▴ messages : 219
▴ multi-comptes : Demetrius & Levia
▴ points : 718
MessageSujet: Re: (int. 2 + horsemen) Panem et Circenses   Dim 2 Juil - 19:10

Panem et Circenses
feat the horsemen

La réflexion de Faith la fait réfléchir. Lui en voudrait-il vraiment si elle faisait en sorte de fermer l’arène ? Oserait-il lever sa main sur elle de colère ? Cette pensée lui arrache un frisson qu’elle chasse en hochant négativement sa tête. « Avoir tort ou une raison est une question de point de vue. Ils ne pensent pas qu’ils font quelque chose de mal. La plupart d’entre eux ont été comme moi refoulé de Lafayette parce qu’on était … Pas comme eux. Leur colère est justifiée. » Aliénor ne leur cherchait pas des excuses. Elle avait juste tenté de comprendre tout ça. Elle tentait d’apaiser la jeune femme, même si elle ne faisait pas d’illusions. Le cas échéant, cela la violence se retournera contre eux et ils finiront tous avec leur tête sur un pieu.
La présence de Sam la fait sourire, elle tourne sa tête vers lui et se retient de passer son bras autour de ses hanches. Elle faisait attention de ne pas se montrer quand il était entouré de ses hommes. Elle se contente de le regarder doucement. « Je sais. Je te fais confiance. » Même si cela avait ses limites. Hors de questions de paraître comme un couple dissocié en public. En privé non plus d’ailleurs.
Bientôt la voix d’Ivy les rejoignit et Aliénor se tourna vers elle pour remarquer immédiatement les mains ensanglantées de la belle. Cela ne la dégoûte plus. Au contraire. Elle avait déjà beaucoup changé en l’espace de quelques semaines. « Et tu es l’une de ses plus grandes artistes. » Dit-elle comme un compliment se souvenant des paroles similaires évoquées après son propre combat. Le geste de la Sicilienne la fit sourire. Elle pointe du menton le jeune homme : « Il s’est pissé dessus je crois. » En effet, le sol était humide à ses pied. Aliénor n’aurait pas souri d’amusement avant l’apocalypse. Aujourd’hui elle le faisait sans honte. Voir une femme s’imposer ne la dérangeait surtout pas. Jamais. Les femmes devaient avoir l’ascendant sur les hommes. Au moins assez pour les remettre dans les rangs au besoin. « Nice job ! » Puis elle regarde le combat, tentant de savourer l’événement mais elle n’y arrive pas. Heureusement, ses années à jouer l’Opéra et à prétendre être heureuse dans la société mondaine lui avait donné des capacités intéressantes pour duper son entourage.
made by black arrow

_________________
emporte-moi

☠️ Loin des remords, des crimes, des douleurs.


La débauche et la mort ont deux aimables filles, prodigues de baisers et riches de santé, dont le flanc toujours vierge et drapé de guenilles sous l'éternel labeur n'a jamais enfanté. @excelsior
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: (int. 2 + horsemen) Panem et Circenses   

Revenir en haut Aller en bas
 

(int. 2 + horsemen) Panem et Circenses

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» ✻ PANEM. (capitole, district, histoire)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
hearts still beating :: What happened and what's going on. :: dead things :: les rps :: rps abandonnés-
Sauter vers: