AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tel père tel fils [Reggie Reinhart]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité

Invité
MessageSujet: Tel père tel fils [Reggie Reinhart]   Sam 3 Juin - 21:04


✯ ❋ ✯
Tel père tel fils
(Ft. Reggie Reinhart)



Prologue, Lafayette


Si il y a bien une chose qu'il déteste c'est bien qu'on lui vole la vedette surtout lorsque son plan est planifié depuis des mois. Lafayette lui appartient, ils lui appartiennent tous sans le savoir, mais pour le coup il a été un peu dépassé par les évènements et autant dire que ça lui reste en travers de la gorge. Qui est le foutu instigateur de cette attaque ? Que ça lui prenne des jours ou des mois, Kennan retrouvera le petite emmerdeur et lui fera payer son entreprise comme ça a été le cas avec Forsythe Pratt. Une tâche ardue que d'incriminer ce type à la réputation respectable au sein du camp, mais lorsqu'une personne représente une menace pour lui, Reinhart n'hésite pas une seule seconde à s'en débarrasser quitte à devoir lancer des rumeurs, à le piéger dans l'ombre pour l'incriminer. Une épine dans le pied dont il s'est débarrassé avec une certaine difficulté, mais cela prouve que rien ne l'arrête, tout les coups sont permis pour atteindre le sommet de la chaine alimentaire. Qui sait, peut-être passera t'il sa frustration en accusant la première tête qui ne lui reviendra pas. Seul l'avenir le lui dira, mais pour le moment il avait besoin d'organiser une expédition à la recherche de nouvelles armes pour défendre le camp. Un seul prénom lui venait en tête: Reggie.

Est-ce une réelle bonne chose que d'emmener son fils dans cette expédition ? De garder aussi près celui qu'il a abandonné il y a vingt-sept ans ? Un risque qu'il compte prendre. Des questions se bousculaient dans sa tête, il avait encore du mal à se focaliser sur l'une d'elles tant elles demeuraient complexes. Sa rencontre avec un membre des Horsemens, l'attaque sur Lafayette et l'avancement de son plan, le moment est bien choisi pour intégrer son fils à l'équation même en sachant qu'il risque de ne pas adhérer à ses projets. Pas d'inquiétude, il compte pas non plus lui révéler tout de suite les phrases de ce dernier. Avec le temps Reggie se rendra compte qu'il ne peut compter que sur la famille comme ça a souvent été le cas sans qu'il ne le sache. Il a ça dans le sang, détourner le dos à son père serait une grossière erreur qu'il risque de regretter sans aucun doute. « Va prévenir Reggie qu'il va participer à une expédition. Et dépêche-toi, j'ai pas que ça à faire. » Ordonna t'il à un de ses compagnons sans aucune retenue, c'est pas avec ces temps difficiles qu'il faut s'attendre à un miracle de la part de Kennan. Sur ses propos, le milicien se dirigea vers l'entrée du camp où attendait une voiture préparée expressément pour l'expédition.

Jetant sur son passage un coup d’œil en coin aux alentours, il vit deux sentinelles aux aguets du moindre mouvement suspect en dehors des murs. Rien de spécial en dehors de ça. Sa fameuse batte à la main, il la fit tournoyer innocemment sur elle-même avant d'effectuer un coup à la diagonale, déchirant l'air autour de lui comme pour se mettre dans le bain, un très bref échauffement du geste qu'il risque de répéter prochainement à en juger la menace à l'extérieur. Un rôdeur ? Un Horsemen ? Une personne mal intentionnée ? Personne n'est à l'abri d'un tel geste et encore moins lorsqu'il s'agit de Kennan se foutant royalement de qui sera la victime si elle ne peut rien lui apporter ou si elle demeure une menace. Prenant appui sur le toit de la voiture en attendant Reggie, il fallut attendre quelques longues secondes avant qu'il ne se ramène. Un sentiment de fierté se fit ressentir en lui lorsqu'il le regarde, son regard brille en voyant l'homme qu'il est devenu malgré les quelques failles qu'il lui trouve, mais rien de bien grave, il peut encore le modeler à son image, rien n'est perdu lorsque ça concerne un Reinhart. Mais rapidement il dissimula du mieux possible la lueur dans son regard pour se redresser et prendre de sa voix grave et détendue. « Allez petit, grimpe. » Suite à sa directive, Kennan grimpa en premier du côté conducteur, emmenant sa batte à barbelé qu'il déposa à côté de lui, entre les deux sièges et attendit son fils pour enfin sortir du camp...en famille.




Revenir en haut Aller en bas
avatar

MEMBER ▴ EVERYTHING DIES.
▴ avatar : Chris Wood.
▴ inscrit le : 27/02/2017
▴ messages : 260
▴ points : 1096
▴ sac : tu possèdes deux armes et quelques munitions, une boîte de médicaments pour t'aider à ne pas céder ou le contraire, tu as tes lunettes que tu ne mets plus, une bouteille d'eau et un peu de rations pour ton grignotage.
MessageSujet: Re: Tel père tel fils [Reggie Reinhart]   Mer 7 Juin - 0:41


✯ ❋ ✯
father and son.
(feat. the reinhart)


C'est l'apocalypse, on dit que les plus faibles ne survivront pas longtemps. Et lui, il s'est fait poignarder son bras, l'empêchant de faire le plus gros travail, de laisser les autres faire. Certes, c'est un avantage de ne pas faire le sale boulot, mais en même temps, il n'a clairement pas envie d'être laissé dans son coin, d'être vu comme un poids mort, comme un fardeau. Comme quelqu'un qui n'a plus sa place au sein des nettoyeurs. Mais Reggie, lui, il ne s'est pas plaint, pas comme la plupart des blessés, il prend ses médicaments, les médicaments volés dans le garage, mais ça, c'est un détail. Il se montre fort, il sent déjà que ça va mieux, enfin, en apparence, c'est déjà ça. Le temps passe tellement vite, plus vite que quand il travaillait, pas le temps d'arrêter, pas le temps de prendre une pause, qu'on est déjà demain, qu'il commence à déjà à faire noir, que les gens que tu aimes meurent les uns après les autres. Pour Reggie, c'est différent, il a très peu d'attache, des amis, quelques-uns, mais sa survie, elle passe avant toutes les autres. Égoïste, ouais, peut-être, mais au final, c'est chacun pour soi, chacun pour sa vie.

En train de changer son bandage, que l'on vient le déranger, un émissaire, un courtier, on lui demande de rejoindre une bagnole à la sortie, qu'une expédition est organisée. L'homme insiste même, il semble même vouloir qu'il se dépêche. Reggie le renvoie, parce que bon, personne ne l'oblige à quoi que ce soit hein. Il termine son bandage, il attrape son sac, le même avec lequel il est arrivé à Lafayette, toujours en bon état, en tout cas, il tient toujours la route. Le rebelle fourre son sac de plein de trucs, dont son fameux couteau qu'il ne quitte que rarement, voir jamais. Il y plante une arme, sait-on jamais et d'autres affaires. Il se rend finalement au point où il doit se rendre. Il n'y trouve que lui, qu'un homme, dont il n'a jamais eu le temps d'avoir une longue discussion, mais il l'a déjà vu, forcément, tout le monde finit par voir la face de l'un et de l'autre. « Et on est censé aller où comme ça ? » Peut-être qu'il va se faire exécuter, c'est là qu'on a entendu parler de sa scène avec Elvis, le bâtard. Reggie hésite quand même, il tient à sa vie, mais il grimpe finalement à l'intérieur, méfiant, sur ses gardes. Il pose son sac entre ses jambes et se retourne vers l'homme. Il regarde alentour de lui, ses yeux se posent sur la batte et il fronce légèrement les sourcils sans rien dire. Sûrement son moyen de se défendre, enfin, pas contre lui, il l'espère. Il se tourne vers lui. « C'est quoi le plan ? » Parce qu'il ne risque pas de lâcher l'affaire tant qu'il ne saura pas où ils s'en vont, pas savoir, ça le perturbe, ça le rend nerveux, méfiant, même impulsif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Tel père tel fils [Reggie Reinhart]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
hearts still beating :: What happened and what's going on. :: dead things :: les rps :: rps abandonnés-
Sauter vers: