AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (int. 2, ft. Noa & Kennan) echoes of the shots ring out.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité

Invité
MessageSujet: (int. 2, ft. Noa & Kennan) echoes of the shots ring out.   Ven 2 Juin - 13:32


echoes of the shots ring out
Noa Milkovich, Kennan Reinhart & Irvin Bennett
Encore une attaque de la ville. C’était quoi ? La troisième fois ? Irvin faisait partie des gens qui connaissaient l’existence de la brèche, c’était le seul moyen d’entrer et de sortir sans être vu et elle n’était pas facile à trouver. Donc soit ces mecs étaient hyper perspicaces, soit quelqu’un les avait fait entrer. Dans un sens, Irvin pouvait comprendre l’envie de saboter le camp. Lui-même avait souvent eu pour souhait que tout parte en poussière depuis qu’on avait renvoyé sa mère. Mais la raison pour laquelle il ne pouvait rien tenté contre la ville et ce foutu conseil, c’était une fille. Kennedy comptait beaucoup trop pour qu’il puisse la mettre en danger avec ce genre de connerie qui consistait à laisser entrer des connards dans Lafayette ou des zombies. Cette dernière idée lui avait réellement traversé la tête mais il avait compris que Kennedy n’avait aucune envie de quitter le camp avec lui. Donc c’était mort. L’idée qu’elle puisse être en danger le rendait fou. Si elle savait, elle rétorquerait sûrement qu’elle était assez grande pour se débrouiller toute seule. Toujours était-il que ces mecs étaient dangereux. Irvin essayait d’être discret en faisant le tour en longeant les murailles du camp, toute l’action se déroulait à l’intérieur selon lui.  

Il essayait donc de se rapprocher au maximum de l’endroit où vivait Kennedy pour n’avoir plus qu’à tracer en ligne droite pour rejoindre la maison où il espérait retrouver la fille dont il était amoureux. Stressant à l’idée qu’elle puisse être en mauvaise position face à ces crevards qui étaient entrés. Si Kennedy mourrait, il n’aurait aucune raison de rester, il n’aurait aucune raison de ne pas passer à l’action en faisant entrer des zombies à l’intérieur. Quoi qu’il en soit, son plan n’était pas hyper bien pensé puisqu’il se faisait agresser par un des connards qui étaient en train de ravager la ville. Il était armé d’un putain de sabre, mais Irvin n’avait pas de temps à perdre avec ces conneries… le katana contre le couteau… ce n’était pas gagné d’avance. S’il avait eu son arme de service il se la serait jouer Indiana Jones, mais non il n’avait pas le droit de l’avoir en dehors de son boulot de nettoyeur… Conseil à la con ! Irvin se débrouillait comme il pouvait pour ne pas se faire trancher en rondelle, son couteau en main, il n’avait pas la portée suffisante pour répliquer et failli de justesse se faire trancher la gorge s’il n’avait pas le réflexe de se protéger avec son avant-bras… Il grogna de douleur, mais c’était pas le moment de flancher. Une personne de Lafayette arrivait derrière le connard, c’était sa seule chance de s’en sortir : espérer que cette personne ne laisserait pas dans la merde.
intrigue #2
⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité
MessageSujet: Re: (int. 2, ft. Noa & Kennan) echoes of the shots ring out.   Lun 5 Juin - 16:11

echoes of the shots ring out
noa & irvin & kennan

Les premiers coups de feu qui avaient résonné dans la ville t'avaient figé sur place ... C'était pas normal, pas à cette heure, pas dans cette direction, ni même en si grande quantité. Il y avait quelque chose qui clochait et tu n'avais pas cerné tout de suite le problème, jusqu'à ce que tu croises dans une ruelle deux inconnus lourdement armés. Inconnus auprès desquels tu avais réussi à passer inaperçu, connaissant probablement la ville mieux qu'eux. Tu étais loin du centre, loin de ta fille et tu n'y arriverais certainement pas sans embûche ... Tu doutais fortement d'être en mesure de te rendre à ton domicile sans rencontrer d'autres brutes ayant infiltré Lafayette. C'était pas gagné et malheureusement pour toi, tu n'avais pas ton arme avec toi. T'étais pas censé en avoir besoin. Eh puis, suite à ta dernière mission ratée avec Randy, il avait tenu à ce que tu n'y aies plus accès jusqu'à ta prochaine mission. Si seulement il avait su.

Tu crierais presque au monde ta frustration, mais c'est pas la solution idéale et tu peux rien y faire. Une fois les deux inconnus disparus au loin, tu t'étais mise à la recherche d'une arme, peu importe quoi qui pourrait te servir à te défendre, t'avait repéré un bout de tuyau rouillé pendouillant sur le mur d'une bâtisse qui ne servait plus à rien. T'avais donné quelques coups de pied à l'endroit où il semblait le plus faible et tu t'étais retrouvé avec une arme assez respectable en cas de problème. Ça allait être correct pour le moment. Tu savais pas comment tu réussirais à te rendre jusqu'à ta fille en vie, mais tu avais une certitude, c'est que tu y parviendrais ... Il suffisait de te faire discrète, de longer les murs et d'attirer les regards le moins possible oui ... Valait mieux éviter les effusions de sang. Ça devait déjà pas être la joie en ville. Alors que tu traversais la ville, ton tuyau à la main, tu avais entendu un grognement dans une ruelle adjacente, stoppant net ton avancée. Un gamin, enfin, sa tête te disait quelque chose, mais son nom te revenait pas, aux prises avec un des infiltrés. Merde, il semblait en mauvaise posture et tu pouvais pas le laisser comme ça ... T'avais l'avantage de la surprise, son assaillant était dos à toi. Tu doutais d'avoir la force nécessaire pour l’assommer complètement, mais tu pourrais au moins le déstabiliser. Histoire de lui voler son arme ?

Tu espérais fortement que le gamin ne trahirait pas ta présence, mais il était plutôt occupé à rester en vie, il avait autre chose à faire. C'est donc le plus discrètement possible que tu t'approchas du grand gaillard, ton tuyau à la main que tu lui abattis sur le crâne sans attendre. Ce dernier vacilla, surpris et se tourna vers toi lentement ... Trop lentement, ce qui te permit de lui asséner un coup supplémentaire en plein visage. Il s'écroula sur le sol, pas totalement inconscient pour autant « Merde, il a la tête dure, celui-là. » Tu donnes un coup sur son sabre, histoire qu'il ne soit plus aussi dangereux, sa poigne est moins ferme et l'arme vole au loin en même temps que ton tuyau, qui n'a pas tenu le coup ... Trop rouillé visiblement. Tu regardes le gamin, qui se trouve non loin du sabre. « Ramasse-le. » L'inconnu ne tardera pas à se réveiller et il vaut mieux que l'un d'entre vous soit armé.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité
MessageSujet: Re: (int. 2, ft. Noa & Kennan) echoes of the shots ring out.   Lun 5 Juin - 18:19


✯ ❋ ✯
echoes of the shots ring out.
(Ft. Irvin & Noa)



Tout semblait se dérouler dans les règles de l'art, la patience étant de mise dans l'esprit du milicien, son plan paraissait infaillible sur bien des points suite à son entrevue avec Samuel. Est-ce que le marché sera respecté ? Ou est-ce que le sauvage fera confiance à son instinct quitte à devoir mettre en péril son petit groupe de sauvageons ? Qu'ils crèvent ou qu'ils vivent importe peu à Kennan qui au final se contente simplement de jouer la carte de la manipulation pour arriver à ses fins. Ne dit-on pas que tout les coups sont permis pour atteindre le sommet ? Lafayette lui appartient et si il faut jusqu'à adopter le statut de la pire des enflures alors ce ne sera pas un problème pour lui tant il est déterminé. La grande question est de savoir qui arrivera à faire face à ce taux de traitrise. Mais l'heure est grave et risque de compromettre les plans ingénieux de Kenny.

Étant de base dans son appartement, il était loin de se douter que des intrus entreraient dans le camp pour effectuer une prise d'otage ou plus précisément un ou plusieurs meurtres prémédités selon lui. Comment se sont-ils introduit à l'intérieur de Lafayette ? N'ayant jamais vu les visages des ravisseurs par le passé, Kennan ne cesse de se poser des questions sur les Horsemens. Sont-ils derrière l'attaque ? Si tel est le cas alors ils viennent tout simplement de la lui mettre profond et ça fait mal. Peut-être a t'il fait une erreur, peut-être pas. Une chose est sûre, il ne fera aucun cadeau, personne ne peut se permettre de le devancer sans en payer le prix. Pour le moment il se contentait d'attendre le moment propice pour sortir et évaluer la situation de plus près en aidant un maximum de résidents. En sachant le futur statut qui l'attend, il se doit de prendre les devants et prouver qu'on peut compter sur lui, qu'il est digne d'un bon meneur à la fois protecteur et les pieds sur terre....sans oublier la batte en l'air. Le regard observateur dans un coin sombre du salon donnant une vue sur la rue principale, il respira un bon coup avant d'aller récupérer sa batte posée à côté du fauteuil. Effectuant le petit rituel habituel, Kennan leva la batte à l'image d'un chevalier levant à la verticale son épée avant de prononcer quelques paroles motivantes. Autant dire qu'il va en avoir besoin vu la situation précaire se déroulant au sein de Lafayette.

La main sur la poignée, il compta jusqu'à cinq avant de sortir en prenant soin de raser les murs, laissant au passage son regard se poser autour de lui. Les mouvement suspects s'éloignent petit-à-petit de sa position, lui donnant l'occasion de s'aventurer plus loin jusqu'à apercevoir à quelques mètres un jeune proie à une agression de la part d'un des intrus tenant visiblement un sabre. Le mec veut se la jouer samouraï, il aura tout vu, mais il ne peut trop rien dire vu qu'il porte pour sa part une batte. Et puis avouons-le, la batte est plus classe si on prend en compte le barbelé l'entourant. Kennan a du goût et il l'assume complètement. Une intervention aurait été la bienvenue, mais une autre civils vint prendre part à ce conflit avant qu'il ne puisse prendre les devants. Un tuyau ? Le coup n'est pas assez puissant pour assommer entièrement l'intrus, mais assez pour le faire vaciller. Comme quoi même un petit bout de femme peut avoir de la force, surprenante, presque touchante. Un certain amateurisme fit défaut au jugement de la jeune femme qui semblait penser que ça serait suffisant, non, il lui fallait aller encore plus loin. Avoir des failles aussi importantes après tout ce temps ça relève presque de l'hallucination. Si personne ne se décide, alors c'est à lui que revient la tâche de conclure ce face-à-face.

Se dirigeant d'un pas déterminé et vif vers la scène de l'agression, Kennan fit tournoyer sa batte tout en lançant un regard vers la jeune femme puis le garçon. « On devrait peut-être songer à en finir avant qu'il ne finisse par alerter ses potes. » Proposa t'il d'une façon totalement opportuniste en se posant entre les deux résidents de Lafayette, l'intrus à ses pieds. « Noa ? Irvin ? C'est bien ça ? » Il ira pas jusqu'à dire qu'il a une mémoire eidétique, mais faisant partie de la milice il se doit de connaitre le prénom de tout les résidents ou du moins la plupart et grâce à la liste qu'il tient en secret de tout les résidents qu'il compte garder à ses côtés dans un futur proche. Oui, il s'amuse parfois à un faire un tri pour garder les meilleurs et envoyer ailleurs les plus inutiles. Sur ce.....

D'un geste rapide, Kennan effectua un mouvement à l'horizontale légèrement incliné pour venir cogner avec force sa batte en barbelé contre le crâne de l'intrus. La force de frappe décrocha quelques parcelles de sa peau, dévoilant une chair d'un rouge vif, le sang venant s'écouler de la plaie sous les yeux presque ébahit de Kennan. Il en a déjà fracassé des crânes, mais pour le coup il ressentait de l’insatisfaction. Le mec ne pouvait même pas se défendre ni ouvrir sa gueule pour pimenter l'échange. Tant pis. Au moins maintenant il ne risquait pas de se relever de sitôt si ce n'est dans quelques heures ou avec un peu de chance en titubant comme un vulgaire cadavre pour lui permettre de réitérer son geste. Il ne reculera devant rien face à la menace quitte à devoir en choquer certains, mais les plus affûtés sauront que c'est pour le bien du camp. Juste un mauvais moment à passer. Prenant un bon bol d'air frais, il finit par s'adresser à nouveau aux deux jeunes à ses côtés comme si de rien n'était malgré la frustration lisible dans son regard. « Qu'est-ce que vous foutez dehors ? » C'est vrai, pourquoi ne sont-ils pas chez eux ? Ils sont vulnérable et par conséquent des poids morts qu'il risque de se trimballer. Kennan ne laissera personne derrière et il aura surement besoin d'un peu d'aide pour ce qui va suivre. Enfin, encore faudrait-il qu'il soit le seul à vouloir de l'aide. Journée de merde.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité
MessageSujet: Re: (int. 2, ft. Noa & Kennan) echoes of the shots ring out.   Mar 6 Juin - 16:55


echoes of the shots ring out
Noa Milkovich, Kennan Reinhart & Irvin Bennett
La blonde avait à moitié assommé l’ordure qui s’attaquait à Irvin. Bon, au moins il n’allait pas se faire couper la tête par un putain de katana. « Merci... » Dit-il simplement, content qu'elle ait agi. Par contre son avant-bras ne voulait pas arrêter de saigner pour le moment, son sweat et la chair avaient été salement tranchés et même avec toute sa bonne volonté pour ne pas penser à la douleur, il était bien obligé de se rendre à l’évidence : il avait vraiment mal. Mais il verrait ça plus tard. Il pouvait survivre à une coupure au bras, il n’était pas en sucre. Tant que ça ne s’infectait pas, il avait encore le temps. Quoi qu’il en soit, il ramassa l’arme au sol. Il n’avait jamais pensé un jour se retrouver armé d’un katana… C’était plutôt classe, mais le brun n’avait absolument pas la technique pour s’en servir correctement. Enfin, il savait avec quel côté de la lame attaquer, c’était déjà ça. Il avait déjà son couteau alors s’apprêtait à tendre le sabre à Noa mais ils furent interrompus par Kennan. Super, manquait plus qu’un membre de la milice… Irvin détestait la milice et le conseil. Mais ce n’était pas le moment de jouer au con. De toute façon, depuis le meurtre de Pratt, il était clair qu’il fallait éviter de jouer au con avec le conseil. Il hocha la tête pour confirmer qu’il était bien Irvin. Tout le monde connaissait plus ou moins tout le monde ici… Pour ce qui était d’en finir avec leur assaillant, Irvin n’était pas encore un assassin… même se savait capable de tuer pour protéger les gens qu’il aimait.

Il grimaça lorsque l’homme explosa le crâne de l’autre. Pas qu’il soit dégouté, non, en tant que nettoyeur, il en avait vu des crânes, des chairs, des choses dégueulasses… C’était devenu courant. Ce qui le dégoûtait, c’était de tuer un homme inconscient. Mais en même temps, ce connard lui avait tranché le bras et aurait pu lui trancher la tête donc il préférait la mort d’un mec qui l’avait attaqué à la sienne. Il haussa un sourcil à la question de l’homme. Il était sérieux là ? « On va pas rester enfermé alors qu’on est attaqué ! Je dois trouver Kennedy et m’assurer qu’elle va bien. Pas question d’attendre sagement que ce soit fini si c’est pour apprendre qu’elle… » Il ne termina pas sa phrase. Il ne voulait pas parler de la mort de Kennedy. Parler de malheur les rendait possibles hein ? Il était amoureux de cette fille depuis cinq ans, c’était pour elle qu’il était encore là, donc non, pas question d’attendre. Il tendit le sabre à Noa en lui montrant son couteau. « J’ai déjà une arme moi. » Pas la plus efficace, mais il pouvait de se la jouer “Solid Snake” en passant derrière un ennemi et en lui tranchant la gorge… Pour retrouver Kennedy saine et sauve, il était prêt à cette éventualité. À la guerre comme à la guerre. Et que le milicien ne leur fasse pas la morale sur le couvre-feu, Irvin voulait bien s’y plier en temps normal, mais là, ce n’était pas le moment de se tourner les pouces alors que la ville était attaquée.
intrigue #2
⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité
MessageSujet: Re: (int. 2, ft. Noa & Kennan) echoes of the shots ring out.   Jeu 8 Juin - 20:37

echoes of the shots ring out
noa & irvin & kennan

Tu tentes un sourire à l’intention du jeune homme ... De rien ? Si t'avais réussi à lui éviter la décapitation, c'était déjà bien et t'aurais pas sa mort sur la conscience. Néanmoins, il ne s'en est pas sorti indemne et la blessure sur son bras est plutôt conséquente. Tu grimaces alors qu'il ramasse le sabre sur le sol, tu espères qu'il va s'en sortir sans problème, mais tu ne t'y attardes pas trop, car le gaillard à vos côtés se remet à bouger. Tu te mords la lèvre inférieure et alors que tu regardes autour de toi, à la recherche d'une nouvelle arme potentielle - t'as pas trop envie de lui trancher la tête - Kennan, si tes souvenirs sont bons, se pointe armé de sa batte ... Customisée, disons-le ainsi, prêt à l'abattre sur n'importe qui visiblement. Tu hoches la tête lorsqu'il se propose pour mettre fin à la vie de l'homme inconscient, qui revient tranquillement à lui. Visiblement, lui aussi connaît ton prénom et ça ne t'étonne pas plus que ça.

Tu détournes imperceptiblement la tête lorsqu'il abat son arme sur le crâne de l'inconnu, pour éviter, principalement d'en recevoir les éclats. T'es pas certaine d'apprécier particulièrement cette méthode, trop sanglante à ton goût, mais tu ne peux pas nier que c'est efficace. Tu grimaces lorsqu'il se retourne vers toi et vous pose une question. Question que tu trouves plutôt ... Inadaptée. Le gamin est plus rapide que toi et tu acquiesces à ses propos. Lui aussi compte rejoindre quelqu'un. Tu ajoutes simplement, sans penser avoir besoin de préciser ta destination. « J'avais pas prévu dans mon planning une attaque du camp ... J'aurai dû ? » T'es irrité, oui, toute cette irritation t'évite et t'as l'impression, même si c'était ton choix de t'arrêter en chemin, de perdre de précieuses minutes qui te serviraient à rejoindre ta fille plus rapidement et décidément, la question de Kennan t'avait laissé un goût amer ... Et lui, qu'est-ce qu'il foutait dehors ? Tu détournes un moment ton attention du quadragénaire, t'attardant sur celui qui se nomme Irvin, il te tend le sabre. Tu t'empares de l'arme, peu certaine de la façon dont elle se manipule, mais c'est mieux que rien ... T'as pas d'autres solutions pour le moment. « Merci » Tu te demandes si l'arme sera plus handicapante qu'autre chose, mais tu repousses vite cette idée, du moment que tu arrives à te défendre avec ce truc, ça peut servir.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: (int. 2, ft. Noa & Kennan) echoes of the shots ring out.   

Revenir en haut Aller en bas
 

(int. 2, ft. Noa & Kennan) echoes of the shots ring out.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
hearts still beating :: What happened and what's going on. :: dead things :: les rps :: rps abandonnés-
Sauter vers: