AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ( FIONA) We meet at last

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

ADMIN ▴ KEYS TO THE KINGDOM.
▴ avatar : Luke Evans
▴ inscrit le : 20/03/2017
▴ messages : 759
▴ multi-comptes : Samuel & Luke
▴ points : 2518
▴ sac : un poignard - une gourde d'eau - la gourmette de Demetrius au poignet - Tu as jeté la photo de ta fille pour que les Horsemen ne connaisse pas son existence
MessageSujet: ( FIONA) We meet at last    Dim 16 Avr - 14:02

We meet at last
Fiona ft. Ash


Les horsemen restent un mystère pour toi. Ayant l'habitude de vivre dans une communauté depuis ta naissance, tu connais les règles et l'organisation d'un groupe. Pourtant, rien ici ne fait de sens pour toi. Tout le monde semble se craindre. Quand à la hiérarchie, elle  est compliqué à définir. Il y a bien des personnes ayant plus de pouvoir que d'autres, mais tu as du mal à les placer dans l'ordre du plus au moins puissant. Peut-être que c'est ça leur force au final : ne pas se révéler trop facilement. Tu n'oses pas poser trop de questions de toute manière, l'un d'entre eux t'a montré ce qu'il arrivait aux membres qu'il jugeait trop bavard. Pour certain, la violence est gratuite et tu en as fais les frais. Cependant, tu as quitté la cave à l'odeur de renfermée pour gagner un semblant de liberté. Tu as du leur prouver que tu étais un homme de confiance, d'une certaine manière. L'idée de t'échapper à évidemment été ta priorité durant les premiers jours, mais ton plan à maintenant changé. Rester ici pour laisser le temps à Demetrius de trouver Sasha et partir avec elle. Alors quand on ne te demande rien, tu restes au même endroit, à observer leurs habitudes. Tu es devenu comme un décors quotidien de leur vie. Tu t'es fondu dans le paysage avec l'intention de disparaître et au final de devenir presque invisible à leur yeux, une menace silencieuse.

Un homme s'approche et son ombre te domine, cachant ainsi les rayons de soleil qui t'ébouissaient. Il doit t'observer quelques secondes puisque le silence est toujours maître entre vous deux. Pour ta part, tu te contentes de regarder devant toi, assis sur les marches du perron. Tes coudes posés sur tes genoux, tes mains soutiennent ton menton, pensif. S'il veut rester ici, que bien lui fasse. Tu n'es pas du genre à être déconcentré par la présence d'une autre personne.  "Vas apporter ça au numéro 24, queen street. De la part de Steven" Tu relèves les yeux vers un grand blond qui te tend un paquet fermé. Sa voix t'indique que ce n'est pas une simple demande, mais un ordre. "Et t'avises pas de l'ouvrir ou tu vas le regretter". Tu te contentes d'hocher la tête en prenant le colis. Le blond s'éloigne sans plus de mots et tu souffles avant de te relever. Après avoir passé tant de temps sans bouger, les fourmis dans tes jambes te font grimacer. Pourtant,  tu te diriges vers la maison numéro 24. Tu connais les rues du camps, bien qu'il soit de taille importante. Et même si tu ne sais pas qui habites dans ce logement, tu accomplis la tâche demandée. Tu es passé au rôle de livreur, c'est toujours mieux que punching-ball.

Tu soupèses le paquet en imaginant ce qu'il pourrait y avoir dedans, n'osant cependant pas l'ouvrir. Il n'est pas forcément lourd, mais tu n'arrives pas à savoir si c'est une bonne chose ou pas. La rue atteinte, tu te retrouves rapidement devant la porte de la maison et frappes trois coups sur le bois. Tu entends des pas s'approcher et c'est une femme qui ouvre la porte. Tu l'as reconnais d'ailleurs, tu l'as remarqué parmi les autres. Elle ne semble pas à sa place ici, un peu comme toi. Tu penses savoir pourquoi, même si tu n'as jamais abordé le sujet avec elle. Tu lui montres le colis afin qu'elle le prenne. "De la part de Steven. Il m'a demandé de l'apporter ici"

made by black arrow

_________________
This could be the end of everything.So why don't we go,somewhere only we know?
   
crackle bones


Dernière édition par Ash Turner le Dim 30 Avr - 14:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

Invité
MessageSujet: Re: ( FIONA) We meet at last    Ven 28 Avr - 18:13




we meet at least

Tu es fatiguée, Fiona, épuisée, presque morte-vivante, comme ses choses qui rôdent à l'extérieur. Ton visage le prouve bien, tes jambes également, elles avancent lentement. Alors, tu as décidé de rester à la maison, afin de te reposer, de prouver que tu n'es pas faible, que tu peux avancer sans problème. Tes blessures te font encore mal, c'est le problème de ta lenteur, de ta faiblesse. Ton fiancé, lui, il s'active, il devient rapidement un personnage important de ce groupe et cela t'inquiète beaucoup. Il a beaucoup changé et en pire. Tu préfères ne plus penser au passé. Il s'est détaché de ta peau, de tes pensées. Cela n'existe plus. Il n'y a que la survie qui compte, seulement ton souffle, ta respiration, c'est tout. Ton fiancé a préféré participer à une mission plutôt que de rester à tes côtés pour prendre soin de ton petit corps. Tu le détestes. Mais au moins, il y a lui, ton amant, il est sur le chemin, il va venir te réconforter, prendre soin de toi, essayer de comprendre ce qui ne fonctionne pas avec ta faiblesse. Tu as la peau sur les os et pourtant, tu as de la nourriture, tu n'en manques pas. Au lieu de faire ta fouineuse à regarder par la fenêtre et à essayer de savoir ce qui se passe alentour de toi, tu as décidé d'aller dormir. Ton sommeil fut court et agité. Tu ne sais pas combien d'heures que tu as dormi, mais c'était peu. Tu te sens lente. En sortant de ton lit, tu décides d'aller prendre un bain, un bain qui arrive à détendre ton corps, mais pas ton stress. Chaque fois que tu fermes les yeux, tu revis ton agression, les coups que tu as reçus par dizaines. Elles sont encore présentes pour la plupart. Tu poses ta tête contre tes genoux après les avoir ramenés contre ta poitrine. Tu commences à grelotter, mais tu t'en fiches. Tu restes ici jusqu'à ce que l'on frappe à la porte. Aussitôt, tu relèves la tête, grandement surprise, ce n'est sûrement pas ton fiancé, mais peut-être bien l'objet de tes péchés. Tu arrives à sortir du bain, à retirer l'eau sur ta peau à l'aide d'une sorte de serviette et puis tu enfiles des vêtements avant de descendre en bas.

Tu souris légèrement, depuis longtemps. Tu places ta belle chevelure sur le côté puis tu ouvres la porte. Là, ton sourire s'efface. Tu essayes quand même de cacher ta déception et avant même que tu puisses le saluer, il te montre un colis mystérieux en te faisant savoir qu'il est de la part de Steven. Sûrement pour ton débile de fiancé. Tu attrapes la boîte que tu manques d'échapper. « Merci.. » Tu rentres à l'intérieur pour vite la poser sur une table, laissant la porte grande ouverte. Tu poses tes mains sur tes hanches avec l'air d'une femme qui a envie de connaître le contenu. Alors, tu te tournes vers l'homme devant la porte. « J'imagine que l'on ne tl'a pas dit c'est qui contenait dans cette boîte ? » Tu t'essayes, après tout, lui, il n'a pas l'air de porter tant dans le coeur les horsemen, mais ça, tu le supposes puisque tu ignores ses intentions, comme tous les autres.


(c) chaotic evil
Revenir en haut Aller en bas
avatar

ADMIN ▴ KEYS TO THE KINGDOM.
▴ avatar : Luke Evans
▴ inscrit le : 20/03/2017
▴ messages : 759
▴ multi-comptes : Samuel & Luke
▴ points : 2518
▴ sac : un poignard - une gourde d'eau - la gourmette de Demetrius au poignet - Tu as jeté la photo de ta fille pour que les Horsemen ne connaisse pas son existence
MessageSujet: Re: ( FIONA) We meet at last    Jeu 25 Mai - 22:41

We meet at last
Fiona ft. Ash


Il n'est pas difficile de lire la déception sur le visage de la jeune femme. Attendait-elle quelqu'un d'autre ? Tu prends le temps d'étudier ses traits avant qu'elle le tourne les talons pour poser le fameux colis sur une table. Elle est fatiguée et ce n'est pas difficile à réaliser vu les cernes prenant place sous ses yeux.  Tu te contente d'hausser les épaules à sa question. Evidemment que l'on ne t'a rien dit. Ton boulot ici, c'est de te taire et écouter les ordres. Tu soupires cependant "Non.Je sais simplement qu'il faut l’amener ici". Tu en conclus que ce n'est donc pas pour elle mais pour l'homme qui se trouve souvent à ses côtés. Son fiancé en vue de la bague qu'elle porte autour de son doigt. A moins qu'ils soient mariés, tu n'as jamais vraiment pensé à la chose. Tu es pourtant surpris de voir qu'elle n'ouvre pas la petite boite. Tout chez cette femme prouve qu'elle n'est pas à sa place ici. Pas à l'aise entre les  Horsemen qui déambulent fièrement dans les rues de Ruston. Tu l'a vois rarement se mélanger aux autres. Elle est silencieuse, discrète...un peu comme toi. Tu en es même venu à te demander si elle aussi n'avait pas été capturé par ce groupe. Après tout, rien ne les empêcherait de kidnapper une jeune femme et l'a marier de force à l'un des leurs. Ils en ont le pouvoir et le sadisme. Mais prendraient-ils la peine de trouver une bague pour cela ? Ont-il ce sens du détails ou sont-ils assez sûr d'eux pour penser enchaîner une personne à l'aide d'un bijou ?

Tu regardes à droite et à gauche pour vérifier que la rue est vide. Chose faite, tu baisses la voix pour qu'elle soit la seule à pouvoir entendre ta question. "T'es pas d'ici n'est ce pas ? Enfin... T'es pas tout à fait l'une des leur...pas vrai ?". Tu sais que tu prends un risque inutile. Tu aurais probablement du donner le colis et simplement partir. Mais il y a quelque chose dans le regard de la jeune femme qui te force à rester. Comme un secret qui l'a mine de l’intérieur. Pourquoi ça t'ennuie tellement ? Tu ne l'a connais pas et bientôt tu trouvera un moyen de t’échapper de cet endroit. Tu n'es pas là pour faire ami-ami avec les membres de cette communauté sadique. Mais non, tu restes là à tergiverser au lieu e t'en tenir à ton plan premier : te taire et te faire discret.

"T'as l'air plus..."
Tu cherches tes mots et passes la main dans tes cheveux ébène. "Humaine". Pas que les autres soient des robots bien sûr, mais ils ont perdus ce qui - d'après toi - différencie l'homme de l'animal. "T'es pas obligée de répondre. Je me demandais juste pourquoi tu es là...Si tu as la possibilité de sortir"


made by black arrow

_________________
This could be the end of everything.So why don't we go,somewhere only we know?
   
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

Invité
MessageSujet: Re: ( FIONA) We meet at last    Sam 3 Juin - 3:08



we meet at least

Tu n'attendais pas de visite, alors, tu es surprise que l'on vienne frapper à la porte. Ce paquet mystère te met une certaine pression, tu ignores pourquoi. Surtout que tu ignores le contenu et apparemment, ton visiteur inconnu aussi. Tu soupires légèrement. Tu résistes, tu ne vas pas ouvrir cette boîte, enfin, tu vas essayer, rien n'est garanti. Ta curiosité est bien trop grande pour ne pas céder, mais ton envie de rester vivante l'est tout autant. Tu te retournes vers ce dernier à ses paroles. Tu le scrutes. Tu te demandes ce qui lui fait dire. Est-ce parce qu'elle n'est pas une tueuse en série comme la plupart des horsemen ? Ou que tu ne prends pas plaisir à tuer des êtres humains ? Ce n'est pas toi et ça ne le saura jamais. Tu voudrais être ailleurs, au fond, il n'y a que ton fiancé qui t'empêche de franchir cette porte, ce chemin vers la liberté et ce possible bébé en toi. Tu regardes alentour, comme si tu t'attends à ce que l'on vous écoute ou quelqu'un est sur le point d'entrer. Mais personne. Il n'y a que vous. Tu croises légèrement les bras. « Je ne sais pas vraiment ce qui te fait dire ça. » Mais tu le sais au fond de lui. Et lui, tu l'as déjà vu, il n'est pas comme les autres, pas assoiffé de sang, encore, ce n'est qu'en apparence, car tu ne le connais pas, ni de comment il peut s'avérer être finalement.

« Je ne suis juste pas une tueuse compulsive. » Finis-tu par lui avouer. Une chose qui est déjà évidente. Après tout, tu es encore là, enfermé entre quatre murs, à ne pas chercher une nouvelle proie, un amusement dans les mêmes goûts. Tu baisses légèrement la tête. Oui. Tu es plus humaine, tu n'es pas comme eux, tu n'y arrives pas. Tu veux simplement vivre, respirer. Et si cela veut dire que tu dois rester ici, alors, tu resteras. Tu le regardes. « Bien sûr, je peux sortir. » Ta voix se fait calme et douce. Cette réalité devient pesante. Tu ne sais jamais ce que demain peut bien te réserver, ni dans quoi tu t'embarques. En arrivant ici, avec eux, tu pensais que ça irait, que c'était un bon moyen de rester en vie. Sauf que la réalité est tout autre, c'est de plus en plus difficile et ce n'est pas un camp de rêve. Si on annonçait demain que tout est redevenu à la normale, tu es la première à partir de là, de cette ville surtout, loin de tous ces gens. Tes jambes te conduisent vers lui, tu t'arrêtes à quelques centimètres pour mieux le cerner. « Tu veux prendre de l'air alors ? Ou tu veux rester ici, à l'abri des regards. » Et des monstres. Les monstres, ce ne sont pas seulement les rôdeurs, soi dit en passant. Un peu de compagnie, ça ne lui ferait pas de mal, surtout s'il ne s'agit pas d'un violeur ou d'un tortionnaire. Tu aimerais donc qu'il reste à tes côtés, comme si tu ressentais le besoin d'être protégé, d'être avec lui, dans ses bras, d'être à l'abri de ses gens.


(c) chaotic evil

Revenir en haut Aller en bas
avatar

ADMIN ▴ KEYS TO THE KINGDOM.
▴ avatar : Luke Evans
▴ inscrit le : 20/03/2017
▴ messages : 759
▴ multi-comptes : Samuel & Luke
▴ points : 2518
▴ sac : un poignard - une gourde d'eau - la gourmette de Demetrius au poignet - Tu as jeté la photo de ta fille pour que les Horsemen ne connaisse pas son existence
MessageSujet: Re: ( FIONA) We meet at last    Lun 19 Juin - 13:32

We meet at last
Fiona ft. Ash


Il y a quelque chose chez Fiona de différent. Elle ne semble pas à sa place,un peu comme toi. Tu aimerais comprendre pourquoi,bien que ce ne soit pas tes affaires.Tu as cette nature à vouloir aider les autres, à tenter de déceler ce qui ne va pas dans leur vie. C'est absurde,surtout ici,mais c'est un reflex qui revient au galop quoi que tu fasses. Tu es trop gentil Ash...Et ça te tuera un jour.  Elle ne semble pas forcée à rester avec les Horsemen,mais elle est loin d'être heureuse parmi eux. Ce n'est pas difficile à voir,surtout pour toi qui observe chaque membre de la communauté depuis plusieurs semaines. Il y a un sourire qui se dessine sur tes lèvres quand elle affirme ne pas être une tueuse. Voilà la première preuve qu'elle n'est pas comme eux. La plupart des hommes ici cherchent le sang et provoque la violence pour leur plaisir personnel. Pourtant elle ajoute pouvoir sortir,elle reste donc ici par choix. Il y a ce sentiment partagé la concernant mais tu n'arrives pas à mettre le doigt sur ce qui te dérange tant. "Si tu peux sortir...Pourquoi tu restes?" Question légitime qui passe la barrière de tes lèvres avant même que tu ne t'en rendes compte. Tu ne dois pas attirer l'attention sur toi et encore moins poser des questions.

Elle s'approche,semble vouloir te cerner. Tu n'as pas grand chose à cacher à part l'existence de ta fille et de Demetrius. Tu n'as plus de camps et tu vis parmi eux jusqu'à ce que tu puisses faire changer la situation. Tu regardes à droite et à gauche. La rue est vide à part un homme à quelques maisons de là,qui ne semble pas s'occuper de vous. "Je ne suis pas certain que ton homme apprécie de rentrer et de me retrouver seul avec toi" Tu donnes un signe de tête vers sa main "Ta bague". Oui, c'est comme ça que tu sais, tu ne l'as pas espionné comme les autres. Tu n'en a pas vraiment ressenti le besoin. Tu aimerais rester à l’intérieur oui,mais l'idée que son fiancé arrive et passe ses nerfs sur toi ne t'enchante guerre. Manquerait plus qu'une rumeur se propage concernant une prétendue  romance avec Fiona et c'est finit pour toi. Tu fourres les mains dans tes poches et souris pour la rassurer "Si on sortait un peu ? Pas besoin de se mélanger à la foule. Il y a un coin tranquille derrière les lotissements" Toujours dans l'enceinte du camps mais peu de personne s'y aventurait. Il n'y avait pas grand chose d’intéressant pour les Horsemen. Un vieux square qui était auparavant une air de jeu pour enfants. "Je ne suis pas très à l'aise dans la...ville" Et ce n'est pas simplement à cause des individus. Tu as grandis loin de la civilisation et ce confort est nouveau pour toi, étrange. "Et puis ce sera plus calme, j'ai toujours l'impression d'être observé ici"

made by black arrow

_________________
This could be the end of everything.So why don't we go,somewhere only we know?
   
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

Invité
MessageSujet: Re: ( FIONA) We meet at last    Mar 20 Juin - 2:21


we meet at least

Tu mets un temps à répondre. Tu hausses finalement les épaules. Tu n'as pas d'amis, Fiona. Ce n'est pas que tu ne désires pas socialiser, mais la plupart adorent parler de leurs exploits sanguinaires et honnêtement, ça te dégoûte. Ici, en restant à l'intérieur, c'est un peu ton confort, ton cocon, le refuge dont tu sembles avoir besoin pour t'éloigner de tout cela. Évidemment, il t'arrive de sortir, de respirer l'air, parce que tu ne sais pas combien de temps tu vas bien pouvoir rester là, à laisser entre le souffle dans tes narines, laisser ton cœur pompé le sang qui continue de circuler dans tes veines. Il n'y a pas de mots qui sortent de tes lèvres. Tu ne veux pas l'ignorer, mais tu ne dis rien, comme si tout se bloquait. Tu détournes le regard, pour éviter de poursuivre le sujet. Tu ne veux pas être avec ses sauvages. Tu pourrais partir, courir, loin de tout cela, loin de ton fiancé, mais tu ne sais pas si tu vas pouvoir survivre aussitôt. Il t'a tellement monté la tête avec ses conneries que tu commences à y croire. Non, tu ne pourras pas. Tu n'es pas assez forte. Le monde à l'extérieur, il n'est pas fait pour toi, pour une fille dans ton genre. Ses paroles résonnent toujours entre tes deux oreilles. « Mon homme ? » Oui, tu le sais, tu es fiancée, mais dis ainsi, tu n'as pas l'impression d'avoir un amoureux, mais plutôt un bourreau, un gardien de prison. Mais tu ne t'étales pas à ce sujet. « Il est sûrement à des kilomètres. » Sûrement à chasser des proies, bestiales ou même humaines. Qu'est-ce que tu en sais. Il ne rentre jamais le jour, que le soir, voir la nuit. Tu te surprends souvent à sursauter en entendant la porte claquée, même si tu commences à t'y habituer, ton cœur, c'est autre chose. Il est fragile ce petit organe battant. Tu regardes ta bague. Ce bijou que tu pourrais troquer contre des babioles plus importantes, que ce petit bout en or qui te sert soi-disant d'alliance. Tu relèves la tête vers l'homme pour l'écouter parler. Ton visage s'adoucit, tes lèvres s'élargissent. « Ça me va. » Ça va sûrement te faire un peu de bien, sentir le vent te caresser la peau, être loin des sauvages, bien que pas totalement et surtout, pouvoir un peu parler. T'isoler, ce n'est pas ce ce qu'il y a de mieux, mais tu t'y fais pareil. « Je vois exactement ce que tu veux dire. » Tu vas enfiler tes chaussures et te passe même un léger coup de brosse avant de sortir de la maison. Tu fermes derrière toi. « J'en conclus donc que toi aussi, tu n'es pas très à l'aise avec tout ses.. gens ? Je me trompe peut-être.. » Tu te mets à le suivre, à marcher à ses côtés. Ce n'est qu'une remarque, comme la sienne, ils ne semblent pas si différents à première vue. Tu ne veux pas te laisser berner par les apparences, mais tu t'en réjouis un peu. Tu ne sautes juste pas de joie comme une enfant, tu gardes ça pour toi, mais tu prends un peu d'assurance. Tu regardes devant toi, tu regardes le chemin que vous prenez, peut-être que tu y retourneras, tu t'y aventuras pour mieux explorer les coins. Tu dois faire les provisions concernant les médicaments, tu ne demandes pas l'aide des autres, mais tu vas sûrement finir par le faire, pour avoir un soutien, des bras. « Tu crois qu'un jour, ils finiront par arrêter ses barbaries ou ça empira ? » Il ignore peut-être la réponse, mais tu veux peut-être juste que l'on te rassure, que ce n'est qu'un passage, parce qu'ils pensent pouvoir mieux survivre avec cette méthode. Et ce, même si tu doutes que cela aille en empirant. Tu ne te fais pas d'illusions. « Pourquoi avoir rejoint ce camp ? » Tu veux simplement le connaître, connaître les raisons qui l'ont poussé à venir se réfugier avec les Horsemen.


(c) chaotic evil

Revenir en haut Aller en bas
avatar

ADMIN ▴ KEYS TO THE KINGDOM.
▴ avatar : Luke Evans
▴ inscrit le : 20/03/2017
▴ messages : 759
▴ multi-comptes : Samuel & Luke
▴ points : 2518
▴ sac : un poignard - une gourde d'eau - la gourmette de Demetrius au poignet - Tu as jeté la photo de ta fille pour que les Horsemen ne connaisse pas son existence
MessageSujet: Re: ( FIONA) We meet at last    Mer 28 Juin - 21:25

We meet at last
Fiona ft. Ash


Tes sourcils se froncent à la réponse de la brune. Elle semble avoir oublié la présence de son homme, son fiancé. Elle avoue finalement qu'il doit être loin,mais cela n'a pas l'air de l'ennuyer. Tu te souviens de ta réaction quand Demetrius est partit,de l'inquiétude qui prenait possession de ton être alors que tu étais posté derrière les portes du camps. Tu es resté là durant des heures, attendant une silhouette qui ne s'est jamais dessiné à l'horizon. Tu n'es pas experts en relation de couple,mais il y a quelque chose qui cloche être ces deux là, c'est flagrant. Vivant dans une communauté si petite, tu as pu observer les relations humaines. Les amours se faire et se défaire au gré des saisons. Tu n'ajoutes rien et tournes les talons pour te diriger vers le petit parc à l'arrière du camps. Les mains fourrées dans les poches de ton jean,tes pas foulent le sol dans un silence qui n'est pas pesant. Le gris des maisons avoisinantes te met mal à l'aise. Tu es habitué aux couleurs chaudes des feuilles en automne,de l'air au parfum fleuris du printemps. Ici, il n'y a rien de familier, rien de rassurant.

Tu es surpris des mots de la jeune femme. Non elle ne se trompe pas. Tu n'es pas à ta place ici et tu pensais que c'était évident. Mais si elle ne l'a pas remarqué, c'est que tu fais bien ton boulot. Tu commences à t’intégrer,pour mieux les détruire. Alors tu hausses les épaules,pas certain de la conduite à adopter. "Je ne suis simplement pas habitué aux changements. Quel qu'ils soient" Les journées similaires dans un endroit que tu connaissais par cœur, voilà à quoi tu es habitué. Être réveillé par les rires gras des Horsemen est bien différent des oiseaux ou des premiers rayons du soleil. Mais tu t'y fais, tu n'as pas le choix.

Vous vous éloignez des bâtiments quand Fiona te demande ton avis sur Horsemen. C'est la première fois depuis longtemps qu'on te demande ce que tu penses. Tu n'es pas là pour utiliser tes cerveau mais tes bras. "Ça empirera" Tu n'es pas là pour ménager Fiona. Tu sais que la violence appelle toujours à plus de violence. S'ils aiment le sang aujourd'hui il n'y a aucune raison pour qu'ils changent d'avis demain. "C'est ainsi qu'ils se font respecter. c'est trop tard pour faire marche arrière maintenant, ils perdraient leur crédibilité" Tu parlent d'eux à la troisième personne, tu n'arrives pas à t'inclure dans ce groupe. Puis tu t'arrêtes de marcher quelques secondes. Avoir rejoint le clan ? Ce n'est pas vraiment le terme que tu aurais utilisé. "Disons que vous savez être persuasif. Détruire un village entier et me laisser pour seul survivant ça calme..." Tu continues à avancer en gardant ton amertume pour toi. Enfin vous arrivez au square. Il est vide,comme tu l'avais prédis. "On fait ce qu'il faut pour survivre n'est-ce pas ? Beaucoup de retrouvent avec des gens dont ils ne connaissent rien. Et pourtant on reste,parce que c'est notre seul chance de survie" Tu regardes l'horizon avant de tourner les yeux vers la demoiselle "Je ne viens pas d'ici. Je ne sais même pas dans quelle ville nous sommes. Les codes de la civilisation me sont étrangers. Si je paraîs étrange...c'est que vos coutumes sont bien différentes des miennes"


made by black arrow

_________________
This could be the end of everything.So why don't we go,somewhere only we know?
   
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

( FIONA) We meet at last

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Nouveau Rafale aux couleurs Tigre pour le Tiger Meet 2009
» So, nice to meet you finally. -Cudy&Julian-
» Programme TV : Tiger meet
» Meet PRIZM !
» Patch 4.0.3a et ses familiers^^
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
hearts still beating :: What happened and what's going on. :: dead things :: les rps :: rps abandonnés-
Sauter vers: