AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Running with the wolves [Rue]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

MEMBER ▴ EVERYTHING DIES.
▴ avatar : Erika Linder
▴ inscrit le : 25/03/2017
▴ messages : 276
▴ multi-comptes : Shawn Cayson
▴ points : 1101
▴ sac : Une gourde amochée mais toujours remplie ; un poignard acéré et un Colt M1911 parce qu'on ne peut vivre sans arme dans ce monde ; quelques pansements et bandages au cas où ; une écharpe chaleureuse qui m'est précieuse
MessageSujet: Running with the wolves [Rue]   Sam 25 Mar - 16:03

Rue Alexis Kingsley
There is no hate, there is no love. Only dark skies that hang above.
The Day Will Come When You Won't Be
nom : Kingsley. Cela signifie terre royale. Assez ironique quand on sait où j'ai vécu et la vie qu'on eut mes parents. Mais c'est le dernier vestige familial, le seul truc qui me permet de pas oublier d'où je viens. prénom : On m'appelle Rue. Simple, efficace. Ou court, trop court. L'avantage c'est que personne ne risque de l'écorcher. Quand je veux pas donner mon vrai nom, je me présente en tant qu'Alexis. âge : J'ai l'impression d'avoir jamais quitté l’adolescence, mais je traîne déjà 25 ans derrière-moi. 25 ans de conneries qui se sont enchaînées les unes après les autres. date et lieu de naissance : J'ai poussé mes premiers insupportables braillements à Austin, le 20 février. Pendant cette période où tout le monde ne supporte plus ce froid interminable et rêve du printemps qui n'arrive jamais. nationalité : On me dit que je devrais m'estimer chanceuse d'être américaine. Ce si beau et si grand pays. Là où tout est possible. Bullshit. La vérité c'est que The American Dream, c'est qu'un putain de mensonge pour mieux vous entuber. Travailler jusqu'à en crever, c'est tout que vous pouvez espérer. origines : Si vous avez un problème avec ma gueule blonde androgyne, c'est avec mes parents qu'il aurait fallu voir ça. Après tout, ce sont eux qui ont eu l'idée de mélanger du sang allemand avec du sang américain. Il y avait aucune garantie sur le résultat que ça allait donner. situation civile : Je crois qu'être en couple, s'engager et tous ces trucs c'est vraiment pas fait pour moi. L'amour ça rend faible, et on peut pas se permettre d'être faible dans un monde comme celui-là. orientation sexuelle : La seule chose pour laquelle je pourrais me damner sont des courbes féminines. Les femmes sont redoutables, elles sont fascinantes, elles sont toxiques. ancien métier : J'aidais souvent mon père à gérer son modeste garage, mais j'ai jamais eu de vrai métier. Ni même fait de vraies études. J'étais même pas majeure que ma vie avait déjà pris un mauvais tournant, et je me suis retrouvée coincée dans un gang avant de même comprendre ce qu'il m'arrivait. ancien lieu d'habitation : J'ai passé toute ma vie dans les quartiers les plus miséreux d'Austin. Là où la pauvreté n'avait d'égal que la violence. Mais là-bas au moins c'était chez moi. camp actuel : Être à nouveau enfermée non merci. Jamais je foutrais les pieds dans ce campement aux barreaux invisibles. L'être humain se croit invincible, mais au fond on est tous fragiles, mortels. La solitude finit toujours par causer notre perte. Alors je suis pas restée longtemps seule, et de toute façon vu mon passé, il y avait de forte probabilités pour que je finisse par atterrir chez les Horsemen. Je me sens plus chez moi avec eux qu'avec n'importe qui d'autre. groupe : Rock in the road (Horsemen) crédits : Cranberry

just survive somehow.

(001), Quand on est jeune, on croit qu'on va pouvoir sauver le monde. On pense que les choses ne peuvent pas rester si injustes. Qu'on va pouvoir tout changer, aider ceux qui en ont vraiment besoin. Mes parents mais pas seulement. Aussi tous les voisins qui se battaient eux aussi chaque jour contre leurs propres démons. Chômage, racisme, dettes et tous ces autres trucs de merde qui devraient même pas exister. Au final, c'est en pensant agir pour une bonne cause, que j'ai créé des problèmes à tout le monde. Gamine irresponsable et indomptable. (002), Passer d'un petit gang de rue où on se prenait tous pour des justiciers à un gang spécialisé dans le meurtre et le trafic d'armes, c'est possible. Mais la transition est pas facile croyez-moi. Et une fois que vous entrez, vous ne pouvez plus jamais en sortir. Je pensais devenir libre alors qu'en fait, je venais de passer un pacte avec le diable pour l'éternité. (003), Pour être accepté, l'un des rites est de commettre un meurtre. Je vous avais dit que ça rigolait pas. C'était pas parce que je sortais avec la boss que j'avais le droit à un traitement de faveur. C'était pour tout le monde pareil, alors j'ai fini par buter un gosse plus jeune que moi. Un ado paumé qui avait arnaqué un des membres du gang. Il méritait pas ça ce gosse. Mais j'étais aveuglée, j'aurais fait n'importe quoi pour elle. Et voilà où ça m'a mener. (004), Tuer quelqu'un je vous jure qu'on ne s'y fait jamais vraiment. J'ai jamais fait ça par plaisir. Ça vous corrompt, ça vous hante pour le restant de vos jours. Vous en faites des cauchemars, parfois-même vous supportez plus votre reflet dans la glace. Car ça vous force à vous demander quel monstre vous êtes devenu et comment vous avez pu en arriver là. (005), Quand on fait de telles conneries, on finit forcément par passer par la case prison. On se croit plus fort que tout, mais un jour les dés sont jetés et on ne peut plus y échapper. Et si vous pensiez avoir vécu l'enfer avant, ce sera pire là-bas. Je pensais que le plus dur serait d'être privé de liberté, et ça l'était vraiment, mais le pire c'était les femmes là-bas. De vraies machines à horreurs et à crimes. Pour la première fois de ma vie j'ai eu l'impression d'être une brebis parmi plusieurs meutes de loups affamés. Des meutes qui s'attaquaient entre elles. Cela a duré deux ans, et sans l'épidémie je serais toujours en train de croupir là-bas. Ou peut-être que l'une des détenues m'auraient fait la peau. Cette apocalypse m'a sauvée. Mais chaque jour passé en prison est marqué au fer rouge sur mon corps et dans ma mémoire. Personne ne peut oublier ça.  (006), Bref, cheveux blonds et yeux bleus, ne faites pas l'erreur de me prendre pour un ange. Un ange déchu à la limite. Je suis pas une psychopathe, mais je suis loin d'être une pauvre poupée en porcelaine comme certains le pensent. Méfiez-vous, je pourrais vous coller une balle entre les deux yeux. Ou peut-être que je vous sauverais la vie, qui sait. Ça m'arrive quand parfois j'ai envie de jouer les preux chevaliers. (007), Ouais les zombies ça craint, et ouais ce qu'on est capable de faire pour survivre c'est pas beau à voir non plus. Mais notre vie à tous risque d'être courte alors plutôt que de se plaindre ou de pleurnicher sur notre sort, mieux vaut profiter. À quoi ça sert de se battre pour survivre si on a pas le droit de dire ou de faire des conneries, ni le droit de rire ou de plaisanter ? Parfois j'ai l'air d'une gamine immature. Au moins ça met de l'ambiance dans le groupe. (008), Maintenant que j'ai rejoint les Horsemen, je ne compte pas partir. J'ai toujours aimé la liberté mais j'ai jamais souhaité vivre seule. La solitude ça me rend dingue, j'ai besoin d'avoir un groupe auquel me rattacher pour me sentir en vie. C'est même beaucoup plus agréable de vivre à leurs côtés qu'être en taule ou dans mon ancien gang. Et malgré tous mes putains de défauts, ma loyauté n'a jamais été remise en question par qui que ce soit.  (009), Mon corps est couvert par plusieurs cicatrices, mais surtout par plusieurs tatouages. Une boussole, une étoile, une citation. Tous ont un sens, et le plus récent, c'est cette couronne. Signe obligatoire pour entrer chez les Horsemen. Signe qu'une nouvelle vie a commencé. (010), Les relations amoureuses, ça m'a toujours apporté que des emmerdes. Parce qu'à chaque fois, je finis par être aveugle et faire n'importe quoi. Comme une ado qui croit vivre son premier amour. Ridicule. Mais je dis jamais non à une nuit en bonne compagnie. Le désir ça permet d'oublier, de s'évader et ça permet d'arrêter de penser, de juste profiter d'un peu de chaleur humaine.
we are the walking dead.
lafayette, louisiane, qu'en pense votre personnage ?

L'opportunité s'est présentée, alors j'ai rejoint les Horsemen. Un groupe violent, impitoyable. Pas le genre qu'on a envie de croiser sur son passage. Mais ça me va plutôt bien, je suis loin d'être innocente non plus. Et je préfère de loin cela, plutôt que l'idée d'être enfermée une seconde fois. Ce campement c'est comme une prison. La plupart des gens y sont peut-être pas aussi dangereux que ce dont j'ai l'habitude, mais des tortionnaires il y en a plein là-bas. Un vrai piège à rats. Je plains ceux qui vivent dans ce camp de malheur. Ils se pensent protégés alors qu'ils sont tous retenus prisonniers. Vivre en groupe c'est la meilleure option, sauf quand on est dirigé par des types assoiffés de pouvoir. Le Conseil qu'il s'appelle soit disant. Nous il y a personne pour nous contrôler. Pas de leader, rien. Et puis un jour, les murs tomberont. Ce jour-là tous les habitants se feront décimer. Par les rôdeurs, et surtout par tous les Horsemen qui veulent leur faire la peau. Apparemment, ils ont une sacrée dent contre ce camp.


cassandre Sandra
ft. Erika Linder personnage inventé

âge : Toujours 18 ans ! fuseau horaire :  Celui de l'Hexagone  Arrow fréquence de connexion : Aussi souvent que possible, encore plus quand mes examens seront finis  :haha: où avez vous connu le forum : Par Reggie  :titcoeur:  avis & suggestions : Ce forum est toujours au top  :crazylove: votre mot de la fin : C'est encore moi  :smiile:


Dernière édition par Rue Kingsley le Mar 28 Mar - 19:10, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBER ▴ EVERYTHING DIES.
▴ avatar : Erika Linder
▴ inscrit le : 25/03/2017
▴ messages : 276
▴ multi-comptes : Shawn Cayson
▴ points : 1101
▴ sac : Une gourde amochée mais toujours remplie ; un poignard acéré et un Colt M1911 parce qu'on ne peut vivre sans arme dans ce monde ; quelques pansements et bandages au cas où ; une écharpe chaleureuse qui m'est précieuse
MessageSujet: Re: Running with the wolves [Rue]   Sam 25 Mar - 16:04

dead man walking.
une citation ici lalala, n'importe quoi


Qu'est-ce que j'étais fière de lui. Je me souviens. Pendant des heures, je le regardais travailler. Moi l'hyperactive incapable de tenir en place, je restais là autant que possible. Assise dans un coin pour ne pas le déranger. Ça me fascinait. Lui et son habileté. Puis toutes ces voitures amochées qui repartaient comme si rien ne leur était arrivé. La mécanique, c'était toute la vie de mon père. Et je pensais que ce serait toute la mienne aussi. Quand les autres filles rêvaient d'être médecin ou infirmière, coiffeuse ou chanteuse, tout ce que je souhaitais c'était de passer ma vie entière dans ce garage. À 10 ans, je pensais que mon avenir était déjà tout tracé. Cruel espoir.


2008. La crise que tout le monde connaît. Celle qui a ruiné des millions de gens. Ma famille n'a pas fait exception. Mon père surtout. Ce co***** de banquier l'avait incité à faire un prêt. Soit disant exceptionnel. Plutôt exceptionnelle arnaque, piège à cons. On a tout perdu. Je vis le garage se fermer, mon père sombrer dans chômage et le salaire de ma mère ne pas suffire pour nous trois. Incapables de payer l'appartement dans lequel on avait toujours vécu. Les huissiers ont fini par débarquer et tout emporter.  Ce qu'ils nous ont laissé ? Un canapé moisi, une table bancale avec trois chaises et un seul lit. Choc imprévisible, monde qui s'écroule. Mes souvenirs et rêves de gosse ont disparu avec ce garage, il ne restait rien. Famille modeste mais honnête, piétinée comme un vulgaire cafard et propulsée dans la misère. Adieu dignité. Adieu innocence. Rage incontrôlable qui gronde au plus profond de moi. Vengeance. Justice.


Voilà ce que j'étais devenue. Le genre de petite racaille qu'on méprise. On était six. Six jeunes imbéciles avec le même point commun : famille connaissant chômage, galères financières. Six jeunes désespérés, prêts à tout pour réparer le mal de nos familles. On volait, pillait même et saccageait. Tentative d'expulser notre rage et de ramener chez nous de quoi manger, de s'habiller. On se défendait par nos propres moyens. On en étaient fiers, et parfois cela nous amusaient même. Ouais cette adrénaline et ce sentiment de vengeance envers la société c'était jouissif. Sauf que je voulais pas que mes parents l'apprennent, je voulais pas voir la déception dans leur regard après tout ce qu'ils avaient fait pour me tenir éloigner des problèmes de délinquance dans le quartier. Mais je continuais, convaincue qu'il fallait toujours se défendre par soi-même.


Puis tout c'est enchaîné. Trois ans plus tard - j'avais tout juste dix neuf ans - j'ai fais la connerie de tomber sous le charme de cette vipère irrésistible. La personne la moins fréquentable de tout Austin. La plus dangereuse, la plus envoûtante. La voir quelques fois a suffit à me faire perdre complètement la tête. Je me rendais plus compte de ce que je faisais. J'ai quitté mon petit "gang de rue", déterminée à rejoindre le sien. Celui qu'elle dirigeait d'une main de fer et qui faisait trembler toute la haute sphère de la ville. Parce que ce gang n'avait rien à voir avec ce que je connaissais. J'étais qu'une petite voleuse en crise de rébellion, eux c'étaient des trafiquants, des meurtriers. Et j'en devins une le jour où je fis la pire connerie de toute ma vie.


À force de jouer les caïds et de sombrer toujours plus loin dans la délinquance, on finit par ne plus pouvoir échapper à la prison. Deuxième prénom de l'enfer. Au moins, le procès fut rapide. Cet avocat qu'on m'avait collé aux pattes n'avait rien pu faire, et ça se comprend. Le juge et sa bande de toutous étaient bien trop fiers de pouvoir condamner "une jeune et redoutable criminelle de banlieue" pour possession de drogue et d'armes sans autorisation. Ils allaient pouvoir tous dire à la presse qu'ils agissaient pour la sécurité, qu'ils œuvraient pour la justice. "Justice" ? Ils ne savaient même pas ce que ce mot voulait dire. Et ce qu'ils ne disaient pas, c'était que la prison cela te rend bien pire qu'avant. Plus méfiant, plus sombre, plus brisé et enragé. Tu es plus jamais le même après ça.


Cette épidémie m'a sauvée. J'ai pu fuir la prison. Échapper à cet endroit maudit relevait du miracle. C'était si bon de regoûter à la liberté ! Je vagabondais sur les routes. J'apprenais à me débrouiller avec les moyens du bord pour survivre. Vie au jour le jour. Je savais pas où j'allais. Rôdeurs à tous les coins de rue, mais j'étais presque de nouveau cette gamine indomptable de 16 ans. À qui ne rien faisait peur, à qui tout paraissait possible et qui pensait juste à profiter. Mais j'avais besoin de retrouver un groupe, je pouvais pas rester seule. Ni même à deux ou trois. Tout a changé quand j'ai aidé ce type. Il était encerclé. Il allait crever comme un chien. Seul et dévoré. Je ne sais pas pourquoi i continuait de se battre, mais rien ne l'arrêtait. Il résistait même s'il savait que sa dernière heure était arrivée. J'aurais pu me barrer. Me tailler de là avant que les rôdeurs ne s'en prennent à moi. C'était la meilleure solution. Mais vous le savez, je fais jamais les bons choix. Je connaissais pas ce mec en plus, mais je pouvais pas me montrer si lâche alors qu'il faisait preuve d'un courage fascinant. Sans réfléchir, j'ai foncé dans le tas. On allait soit s'en sortir ensemble, soit on serait deux à crever pour le prix d'un. Promotion chaire humaine, profitez en les rôdeurs. Mais finalement, l'heure de ma mort n'avait pas encore sonné, on parvint à tous les éliminer. Mes cours de boxe, le gang, la prison, on peut dire que j'avais eu l'occasion d'apprendre à ma défendre, et apparemment ça plaisait à ce type bizarre. Un Horseman apparemment. Je savais pas qui ils étaient, mais quelques jours plus tard, j'étais une des leurs.










Dernière édition par Rue Kingsley le Mar 28 Mar - 23:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ▴ KEYS TO THE KINGDOM.
▴ inscrit le : 03/02/2017
▴ messages : 2753
▴ points : 4586
MessageSujet: Re: Running with the wolves [Rue]   Sam 25 Mar - 16:08

REBIENVENUUUUUE :red: :red: les horsemen c'est trop cool :red: :red: :red:
Bonne chance pour cette nouvelle fiche, si tu as des questions, n'hésite pas :cute: :haa: :titcoeur: :foulove: :luv: :hearteyes:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Running with the wolves [Rue]   Sam 25 Mar - 16:21

Je ne sais pas qui est derrière mais c'est cool, notre premier Horseman ! :red:
Bonne écriture de fiche en tous cas. :heeart:
Revenir en haut Aller en bas
avatar

MEMBER ▴ EVERYTHING DIES.
▴ avatar : Erika Linder
▴ inscrit le : 25/03/2017
▴ messages : 276
▴ multi-comptes : Shawn Cayson
▴ points : 1101
▴ sac : Une gourde amochée mais toujours remplie ; un poignard acéré et un Colt M1911 parce qu'on ne peut vivre sans arme dans ce monde ; quelques pansements et bandages au cas où ; une écharpe chaleureuse qui m'est précieuse
MessageSujet: Re: Running with the wolves [Rue]   Sam 25 Mar - 16:36

Merci beaucoup à vous deux :bloup: :brille: :lit:
Meera, je suis le dc de Shawn :radis:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBER ▴ EVERYTHING DIES.
▴ avatar : Chris Wood.
▴ inscrit le : 27/02/2017
▴ messages : 260
▴ points : 1096
▴ sac : tu possèdes deux armes et quelques munitions, une boîte de médicaments pour t'aider à ne pas céder ou le contraire, tu as tes lunettes que tu ne mets plus, une bouteille d'eau et un peu de rations pour ton grignotage.
MessageSujet: Re: Running with the wolves [Rue]   Sam 25 Mar - 16:58

bon courage avec ce nouveau personnage :luuv:
hâte d'en savoir plus :red: et re bienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBER ▴ EVERYTHING DIES.
▴ avatar : Erika Linder
▴ inscrit le : 25/03/2017
▴ messages : 276
▴ multi-comptes : Shawn Cayson
▴ points : 1101
▴ sac : Une gourde amochée mais toujours remplie ; un poignard acéré et un Colt M1911 parce qu'on ne peut vivre sans arme dans ce monde ; quelques pansements et bandages au cas où ; une écharpe chaleureuse qui m'est précieuse
MessageSujet: Re: Running with the wolves [Rue]   Sam 25 Mar - 17:16

Merci Regginou :hihi: :flirt: :tongue:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Running with the wolves [Rue]   Sam 25 Mar - 18:12

Re-bienvenue. HA UN HORSEMEN. trop trop troooop bien. + le pseudo + l'avatar. que du love sur toi. :(oo): :(oo): :(oo): courage pour ta fiche au passage ! :ananas:
Revenir en haut Aller en bas
avatar

MEMBER ▴ EVERYTHING DIES.
▴ avatar : Erika Linder
▴ inscrit le : 25/03/2017
▴ messages : 276
▴ multi-comptes : Shawn Cayson
▴ points : 1101
▴ sac : Une gourde amochée mais toujours remplie ; un poignard acéré et un Colt M1911 parce qu'on ne peut vivre sans arme dans ce monde ; quelques pansements et bandages au cas où ; une écharpe chaleureuse qui m'est précieuse
MessageSujet: Re: Running with the wolves [Rue]   Sam 25 Mar - 20:10

Merci pour tout Archi :calinchou: J'ai hâte de la jouer en tout cas :red:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Running with the wolves [Rue]   Sam 25 Mar - 21:00

REBIENVENUE SUR LE FORUM :bed: :fire: :heartie: :perv: :brille: I love you j'en peux déjà plus de ce dc :mdr: UN HORSEMAN :gaa: (enfin une, et bien belle hihiiii) (ils prennent que des bégés dans ce groupe, c'était pas précisé mais voilà :v: ) bon courage pour cette fiche, tu connais la maison alors n'hésite pas en cas de question :flirty:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Running with the wolves [Rue]   Sam 25 Mar - 22:53

Super DC ! :gaa:
Genre on enchaîne les personnages trop classe ? Je viendrai quémander lien sans l'ombre d'un doute.
Rebienvenue Shawn ! :flirt: :ananas: :keur:
Revenir en haut Aller en bas
avatar

MEMBER ▴ EVERYTHING DIES.
▴ avatar : Erika Linder
▴ inscrit le : 25/03/2017
▴ messages : 276
▴ multi-comptes : Shawn Cayson
▴ points : 1101
▴ sac : Une gourde amochée mais toujours remplie ; un poignard acéré et un Colt M1911 parce qu'on ne peut vivre sans arme dans ce monde ; quelques pansements et bandages au cas où ; une écharpe chaleureuse qui m'est précieuse
MessageSujet: Re: Running with the wolves [Rue]   Dim 26 Mar - 10:40

Liam : Merciiii :haa:  :keur:  :hearteyes: :lèche: Je ne savais pas qu'il y avait des critères de beauté pour entrer :hihi:

Ali : Yeah avec plaisir pour le lien :creep: Et merci pour le compliment :calinou: :crazylove:

Vous êtes tous adorables :lit:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ▴ KEYS TO THE KINGDOM.
▴ avatar : Hugh Dancy
▴ inscrit le : 24/02/2017
▴ messages : 855
▴ multi-comptes : Samuel, le horseman & Ash, le gourou
▴ points : 1452
MessageSujet: Re: Running with the wolves [Rue]   Dim 26 Mar - 14:05

HORSEMEN, alors ça c'est trop bien! :red: :red: DU SANG, ON VEUT DU SANG :hinhin: Bon, j'avoue que je ne connais pas le demoiselle sur ton avatar, mais j'adore! Puis elle colle bien au rôle! Hâte d'en apprendre plus en tout cas
Et Rebienvenue! :luuv:

_________________
+ the fairytale got twisted and decayed +
▴  Being stuck in a world where you don't belong, half awake, half asleep. Is There a Worse Nightmare Than Waking Up Into REALITY?▴
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBER ▴ EVERYTHING DIES.
▴ avatar : Erika Linder
▴ inscrit le : 25/03/2017
▴ messages : 276
▴ multi-comptes : Shawn Cayson
▴ points : 1101
▴ sac : Une gourde amochée mais toujours remplie ; un poignard acéré et un Colt M1911 parce qu'on ne peut vivre sans arme dans ce monde ; quelques pansements et bandages au cas où ; une écharpe chaleureuse qui m'est précieuse
MessageSujet: Re: Running with the wolves [Rue]   Dim 26 Mar - 19:37

OUI DU SANG :mwhaha:
Merci beaucoup Matt :calinchou: C'est vrai qu'Erika m'inspirait beaucoup pour ce perso :titcoeur:

Mon histoire est en cours d'écriture :héé:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Running with the wolves [Rue]   Lun 27 Mar - 11:20

OMG NOTRE PREMIÈRE HORSEWOMAN :red: j'ai hâte d'en lire plus :cutie: franchement, tu n'aurais pas pu faire meilleur choix de dc, tu baptises un groupe et tout et tout, quelle classe :creep: je ne connais pas l'avatar non plus mais j'aime son look androgyne et je trouve qu'elle correspond bien aux horsemen donc c'est plutôt cool, chapeau bas l'ami :flirt:
bref, rebienvenue et bon courage pour ta fiche :tongue:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Running with the wolves [Rue]   Lun 27 Mar - 13:31

HORSEMAN :fire: :fire: quel divin choix, il me tarde d'en lire plus :héé:
rebienvenue, et bon courage pour la rédaction I love you
Revenir en haut Aller en bas
avatar

MEMBER ▴ EVERYTHING DIES.
▴ avatar : evangeline lilly
▴ inscrit le : 23/02/2017
▴ messages : 1072
▴ multi-comptes : Ivy Albrizio
▴ points : 3003
▴ sac : ▬ un stylo ▬ un carnet ▬ mon glock 19 ▬ mon couteau de combat ▬une bouteille d'eau ▬ une trousse de premiers secours ▬ un pot de beurre de cacahuètes entamé ▬ un talisman ayant appartenu à ma grand-mère ▬ une lampe de poche ▬ un couteau-suisse ▬ une polaire ▬ un foulard ▬
MessageSujet: Re: Running with the wolves [Rue]   Lun 27 Mar - 14:21

UNE HORSEWOMAN !! :cute: :cute: :fire: Tous tes choix sont trop badass, j'adore, j'ai hâte d'en savoir plus ! Re-bienvenue et bonne rédaction ! :ananas:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBER ▴ EVERYTHING DIES.
▴ avatar : Erika Linder
▴ inscrit le : 25/03/2017
▴ messages : 276
▴ multi-comptes : Shawn Cayson
▴ points : 1101
▴ sac : Une gourde amochée mais toujours remplie ; un poignard acéré et un Colt M1911 parce qu'on ne peut vivre sans arme dans ce monde ; quelques pansements et bandages au cas où ; une écharpe chaleureuse qui m'est précieuse
MessageSujet: Re: Running with the wolves [Rue]   Lun 27 Mar - 19:29

Han merci énormément à vous trois  :brille:  :red: :ananas: :fou: :cloud: :luv:  :flirty:  :heeart:  :calinchou:  :haa:  :lèche: Je suis ravie que Rue suscite tant d'engouement, j'espère qu'elle sera à la hauteur :v:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Running with the wolves [Rue]   Mar 28 Mar - 23:34

CET AVATAAAR :tongue: :hearteyes: :bave: bon je suis nouvelle mais je suis le mouv' en disant re-bienvenue XD
Revenir en haut Aller en bas
avatar

MEMBER ▴ EVERYTHING DIES.
▴ avatar : Erika Linder
▴ inscrit le : 25/03/2017
▴ messages : 276
▴ multi-comptes : Shawn Cayson
▴ points : 1101
▴ sac : Une gourde amochée mais toujours remplie ; un poignard acéré et un Colt M1911 parce qu'on ne peut vivre sans arme dans ce monde ; quelques pansements et bandages au cas où ; une écharpe chaleureuse qui m'est précieuse
MessageSujet: Re: Running with the wolves [Rue]   Mer 29 Mar - 9:22

Oh quelqu'un qui connait Erika :flirt: :titcoeur:  Ahah merci beaucoup :lèche:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Running with the wolves [Rue]   Mer 29 Mar - 21:53



validation, validation
t'es beau, t'es charmant, tu m'as l'air sincère
Hohoho, tu viens d'être validé(e) jeune sauterelle des îles, mais avant de passer aux hostilités, laisse-moi te dire une chose ou deux : aon, je crois te l'avoir déjà dit sur ta première fiche, mais j'adore ton style d'écriture, ça rend le tout très vivant et c'est juste une merveille à lire. :flirty: j'adore Rue, elle fait une parfaite recrue des Horsemen et tiens, tandis que je suis là.... NOTRE PREMIER HORSEMAN EST PRESENT YEHYEHYEH :smiile:

Maintenant, laisse-nous t'abreuver avec ce tumblr de folie où tu retrouveras des gifs très très drôles (attention aux spoilers). Si ce n'est pas déjà fait, va jeter un coup d'oeil dans le bottin des avatars afin de vérifier si on ne t'a pas oublié au passage, puis tu pourras aller recenser ton rôle et ton habitation si ton personnage vit à Lafayette. Et pour que ton intégration se passe bien, va te créer une fiche de liens et, si l'envie t'en prend, une chronologie. Tu vas pouvoir également te renseigner sur la gestion de tes points et participer à un rp mission. Si tu veux, tu peux aussi aller créer un scénario ou des pré-liens afin d'aider de futurs intéressés dans la construction de leur personnage. Mais puisqu'un forum est là aussi pour te distraire un max, viens nous rejoindre dans le merveilleux flood et supporte-nous dans la promotion du forum (on te le rendra bien, avec un max de bisous et de love).

voilà, maintenant que tu es validé(e), tu peux venir faire la fête avec nous et n'oublie pas que les admins sont à ta disposition 24h/24 (et même 38h/24 si des offrandes sont faites). amuse-toi bien parmi nous.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

MEMBER ▴ EVERYTHING DIES.
▴ avatar : Erika Linder
▴ inscrit le : 25/03/2017
▴ messages : 276
▴ multi-comptes : Shawn Cayson
▴ points : 1101
▴ sac : Une gourde amochée mais toujours remplie ; un poignard acéré et un Colt M1911 parce qu'on ne peut vivre sans arme dans ce monde ; quelques pansements et bandages au cas où ; une écharpe chaleureuse qui m'est précieuse
MessageSujet: Re: Running with the wolves [Rue]   Jeu 30 Mar - 19:29

Je suis ravie d'inaugurer ce groupe de fou :fou: J'espère qu'il sera bientôt rempli de membres badass :hihi: :tongue:
Merci pour la validation, et mille mercis pour tous ces compliments c'est trop :brille: :titcoeur: :dead:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Running with the wolves [Rue]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Running with the wolves [Rue]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
hearts still beating :: Save the last one. :: family matters :: Welcome to the Tombs-
Sauter vers: