AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ▴ les groupes.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

ADMIN ▴ KEYS TO THE KINGDOM.
▴ inscrit le : 14/02/2017
▴ messages : 82
▴ points : 759
MessageSujet: ▴ les groupes.   Mer 15 Fév - 17:16

les groupes
the place where i belong


The Good Man
(Conseil, milice) Ils sont à la tête de Lafayette, Louisiane. Le Conseil prend les décisions, appliquent les règles à la lettre, se fait haïr par moment ou acclamer selon les temps. La milice est ce que certains appellent une bande de chiens de garde dont les places sont illimitées pour un peu qu'vous soyez motivés, prêts à passer à l'attaque et à suivre les ordres. Il s'agit d'un groupe officiel opérant pour le compte de leurs chefs et qui prend sur le fait tous les individus qui essaient de briser les règles instaurés pour le bien de la ville. Les passages à tabac  octroyés par la milice sont réguliers mais puisqu'ils sont octroyés sous le couvert d'une justice qui n'existe qu'à Lafayette, le Conseil ferme gentiment les yeux et laisse leurs automates poursuivre.

Cold Storage
(survivants qui soutiennent le Conseil) Les militaires les ont sauvés et ces survivants-là sont emplis d'une gratitude sans égal. Ils ne détestent pas ces individus et leur curieuse politique, au contraire ils les soutiennent avec la force du désespoir. Ils ne comprennent pas forcément les raisons pour lesquelles certains s'insurgent devant les règles imposées ou devant le zèle d'une milice qui frappe, dénonce ou envoie en prison. Pour eux, le Conseil est le synonyme du maintien de l'ordre et donc d'une sécurité essentielle à leur survie.

Not Fade Away
(survivants qui souhaitent renverser le Conseil) Qu'ils souhaitent un retour à la démocratie, une anarchie, ils n'ont qu'une idée en tête : celle de renverser les militaires au profit de ce qu'il leur paraît être le plus judicieux. Les règles les insupportent et ils savent parfaitement que le Conseil a les yeux rivés sur le moindre de leurs faits et gestes, puisqu'un acte de rébellion pourrait leur coûter très cher. Alors ils parlent, font des pactes, imaginent mille et une façons de détruire ce semblant de dictature où il ne fait pas bon vivre, ou plutôt survivre. Dans leurs veines coule un profond désir de soulèvement et rien ne les arrêtera jusqu'au moment où ils parviendront à atteindre leur but ; mais ils doivent être sur leurs gardes et surveiller constamment leurs arrières, en faisant attention à qui ils s'adressent.

Bury Me Here
(survivants neutres) Ceux qui, au sein du camp, soutiennent l'étendard de la neutralité, de la désinvolture la plus complète. Ils suivent les directives données par ceux qui dirigent Lafayette, sous peine d'être expulsés sans aucun espoir de retour. Il y a toujours des règles à suivre et certaines privent les gens de leurs droits les plus fondamentaux – mais, en général, ceux-là préfèrent courber gentiment leur échine plutôt que d'aller voir si l'herbe est plus verte ailleurs. Ils ne sont ni pour ni contre le régime instauré par le Conseil ; ils se contentent d'apprécier leur survie, sans demander leur reste. Ils ne prennent pas parti lorsqu'il est question d'un débat, et affichent une neutralité constante. Ils suivent les ordres pour qu'on leur foute la paix, that's all.

Rock in the Road
(indépendants) Ils ne demandent rien à personne. Ils sont seuls, s'occupent de leurs petites affaires et s'ils restent dans les parages, grand bien leur fasse. S'ils ne sont pas à Lafayette, c'est parce qu'ils ne souhaitent pas, ou bien  peut-être ont-ils été exclus du camp. Tout ce qu'il y a à savoir, c'est qu'ils voient les fortifications de l'extérieur, ils les observent, vivent autour sans jamais vouloir, ou pouvoir, goûter à l'existence protégée de ceux qui croupissent au sein de ce quartier gardé par des militaires et leurs chiens de garde. On les appelle grossièrement les indépendants ou les autres parce qu'ils sont parfois craints, redoutés. Tout ce qui est étranger est parfois effrayant.

Horsemen
(groupe d'indépendants) A l'origine, les Horsemen sont nés en Louisiane sous la forme innocente d'un groupe de motards dans les années 80 ; un groupe qui fut refusé aux portes du camp de Lafayette, alors que les membres étaient encerclés par les rôdeurs. Ce refus qui se voulait finalement semblable à une exécution a modifié sans surprise la teneur des Horsemen, leurs objectifs et leur place dans ce monde. Tout le monde peut rejoindre les Horsemen ; groupe qui se sert allègrement dans les réserves des autres campements, ravageant tout sur leur passage et kidnappant les survivants qui leur seraient utiles ; les utilisant en guise d'esclaves ou en leur fourrant leur besoin d'anarchie dans le crâne. Les Horsemen, c'est un tout. Les Horsemen, c'est une menace qui plane et qui frappe toujours au bon endroit.
(NB : ceux qui veulent jouer des esclaves des Horsemen seront ajoutés à ce groupe-là, puisqu'ils seront sous leur joug.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

▴ les groupes.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Quels sont vos 4 groupes de musiques preferes?
» choix sub et top pour sonorisation groupes
» Vos groupes de musique préférer :o
» Forum : groupes, accès et infos
» Quel sont vos groupes de musiques préféré ?
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
hearts still beating :: Arrow on the Doorpost. :: beside the dying fire-
Sauter vers: