AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Another day on earth,another way to die (IVY)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

ADMIN ▴ KEYS TO THE KINGDOM.
▴ avatar : Luke Evans
▴ inscrit le : 20/03/2017
▴ messages : 831
▴ multi-comptes : Samuel & Luke
▴ points : 2985
▴ sac : un poignard - une gourde d'eau - la gourmette de Demetrius au poignet - Tu as jeté la photo de ta fille pour que les Horsemen ne connaisse pas son existence
MessageSujet: Another day on earth,another way to die (IVY)   Ven 2 Fév - 0:22





Another day on earth,another way to die

Ivy & Ashton

  Seul dans ce qui vous sert désormais de refuge,les souvenirs ne cessent de s'imposer à toi. Des images d’un passé plus heureux, des rires qui sont maintenant difficile à entendre. Sasha et ses grands yeux, Sasha et sa volonté de toujours mieux faire. Elle voulait te rendre fier,elle cherchait toujours une approbation quelconque dans ton regard. Toi, tu étais dingue de cet enfant. Même si elle n’était pas ta fille de sang,c’est avec conviction que tu la traitait comme tel.Quand elle était de ce monde, tu n’avais jamais assez de temps pour elle. Il y avait les responsabilités,la communauté,des problèmes personnels et Demetrius. Bien sûr qu’il prenait de ton temps.A l’époque tu le réalisais à peine,baignant dans un amour interdit qui le rendait d’autant plus jouissif. Mais même cette sensation à disparue. Ta relation avec Le bru  s’effrite,ce n’est plus à prouver. Sasha a emporté avec elle votre joie de vivre et votre complicité. Si avant il y avait une vie, désormais ce n’est qu’une survie primitive.

Le médecin s’occupant des hommes et femmes du camps,les images de la jeune fille ne veulent pas s’envoler. pour la première fois depuis des jours – ou bien des semaines- tu as la soudaine volonté de sortir.Retourner sur la tombe de Sasha, te rapprocher d’elle pour te retrouver et peut-être retrouver Demetrius par la même occasion.Un couteau de chasse à la ceinture, ta veste fermée et les balles dans ton revolver comptées, tu sors de cette cabane suspendue. Tu as laissé un mot grifouillé à la va vite pour expliquer à Demetrius que tu seras de retour d’ici quelques heures. Tu n’as pas envie qu’il te suive,tu as besoin d’être seul.

Une branche craque sous tes pas, et tu réalises rapidement que tu as perdu l’habitude de survivre dehors. Chez les Horsemen, tu ne craignais pas les bêtes de l’extérieur, seulement les personnes qui t’entouraient. L’air froid sur ta peau t’oblige à garder une certaine concentration alors que tu téloignes du refuge.Heureusement, ton sens de l’orientation à toujours été bon. Se retrouver grâce à la végétation ou la position des étoiles n’est pas un exercice difficile pour un homme ayant vécu toute sa vie en forêt.

Finalement,tu arrives près de l’endroit où ta fille repose à tout jamais. Encore à une distance relative,C'est avec surprise que tu aperçois une silhouette connue devant la tombe. Ivy. C’est elle,tu en es certain. Ton instinct hurle de reculer,de t'eloigner pour retourner auprès de ton homme. Pourtant,tu as ce besoin de t'approcher malgré l’arrière goût de trahison qui plane au dessus de la brune. Un pas en arrière,la preuve que tu te défais de l’emprise des Horsemen et de la jeune femme. Un cliquetis que tu entends à peine alors que ton pieds appuie sur un objet en métal posé au sol. Une douleur intense dans la jambe alors que le piège se referme autour de ta cheville et un hurlement qui déchire le silence aux alentours.Tu tombes de tout ton poids au sol,tentant de garder le silence tandis que les gouttes de sueurs perlent sur ton front. Tu espères juste que les revenus d’outre tombe sont loin,assez loin pour ne pas avoir entendu ton cri.

☾ anesidora

_________________
This could be the end of everything.So why don't we go,somewhere only we know?
   
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MEMBER ▴ EVERYTHING DIES.
▴ avatar : Rose McGowan
▴ inscrit le : 02/04/2017
▴ messages : 208
▴ multi-comptes : Thalia Davenport
▴ points : 1727
▴ sac : sa dague fétiche réservée à trancher les chairs humaines ▬ un vulgaire couteau de chasse pour les rôdeurs ▬ une bouteille d'eau ▬ une flasque de gin ▬ quelques barres de céréales ▬ une lampe de poche ▬ un revolver ▬ sa death list ▬ un feutre noir ▬ quelques vêtements ▬ une trousse de premiers secours ▬ la montre de son premier amour
MessageSujet: Re: Another day on earth,another way to die (IVY)   Dim 11 Fév - 1:41



I AM STRETCHED ON YOUR GRAVE
ASH & IVY











Cela faisait trois jours qu’Ivy avait quitté Ruston, prétextant un voyage diplomatique pour s’éloigner des murs encore noircis de ce camp ravagé par les flammes, le vice et les ténèbres, des ténèbres qui semblaient ne plus faire écho aux siennes. Elle avait pris la route à pieds, laissant sa moto derrière elle comme on se déferait d’un costume trop étroit et c’est presque dévêtue qu’elle s’était offerte à l’asphalte et au froid de l’hiver. Celui-ci semblait s’être infiltré jusqu’au plus profond de son être, figeant dans l’espace le volcan qui bouillonnait en elle et menaçait de faire fondre ses chairs. S’éloigner du groupe et se contenter de lutter au quotidien pour sa survie avait réveillé en elle quelques souvenirs de sa jeunesse passée à fuir les tueurs à gages lancés à sa poursuite, des souvenirs que son esprit avait étrangement enrobés d’une couche de nostalgie. Elle se rappelait la quintessence de ces matins à la sortie des bus de nuit où les lumières de la ville se mêlaient aux premières lueurs de l’aube et l’odeur de l’air frais au parfum corsé du café brûlant. Il lui semblait qu’à l’époque déjà elle avait su percevoir la poésie de l’inopiné, peut-être même était-ce cela qui lui avait permis de ne pas perdre totalement son âme.

Cela faisait trois heures qu’Ivy avait franchi le seuil de cette clairière. Elle aurait pu emprunter un chemin plus court jusqu’au camp des Horsemen et pourtant, ses pas l’avaient guidée jusqu’à ce cimetière improvisé. Elle s’était arrêtée un instant et avait posé son regard sur les feuilles qui elles-mêmes semblaient transies par le froid, elles osaient à peine se laisser soulever par le vent. La sicilienne avait ensuite l’espace d’une seconde imaginé avec une froideur glaciale à quel stade de décomposition en était la dépouille de Sasha qui se trouvait sous ses pieds. Elle ne pouvait s’empêcher de visualiser des milliers d’insectes et de larves en train de profaner son joli visage. Les songes s’étaient succédés au fil des minutes et c’est avec un certain détachement qu’elle avait fini par creuser un trou dans la terre, sortir la montre brisée de son amant de son sac et l’enfouir dans le sol. Ses mains glacées étaient venues lisser l’humus au dessus de l’objet le plus précieux qu’elle n’avait jamais possédé. Elle qui conférait tant d’importance aux symboles fut étonnée de l’indifférence suscitée par ce geste. Ce ne fut que lorsqu’elle tenta de se relever qu’elle se rendit compte qu’elle n’y parvenait pas. Ses jambes semblaient soudées à la terre et la pesanteur la plaquait avec force au sol. Elle se sentit traversée, enveloppée par une énergie froide et brûlante. Elle resta ainsi une éternité durant, épousant la tombe d’un esprit incarné sous un cadran brisé. Peut-être que quelques larmes vinrent s’échouer sur son visage. Cela n’avait guère d’importance, le vent suffisait à les chasser aussitôt.

Cela faisait trois secondes qu’Ivy était parvenue à se relever. Un bruit furtif dans les bois avait réveillé son instinct de survie, mettant brutalement fin à son étreinte avec la sépulture d’une âme. Elle sentait une déchirure la scinder en un million d’infimes pièces, c’était une torture. Il fallait néanmoins s'astreindre aux impératifs de la réalité. La survie avait la priorité absolue et Ivy se soumettait malgré elle à cette règle absurde. Elle sortit sa dague et balaya les alentours du regard. C’est alors qu’un hurlement transperça le silence, la jeune femme le sentit résonner dans son corps tout entier. Elle se retourna vers l’origine du cri et reconnut immédiatement la silhouette du fantôme d’un passé pas si lointain. Une décharge d’adrénaline se répandit en elle, se mêlant au frisson de l’effroi. L’instinct prit le contrôle. Elle se pressa vers Ash et ne tarda pas à remarquer les mâchoires métalliques qui enserraient sa cheville. Ce n’était pas la première fois qu’elle voyait un piège de la sorte dans les bois. Pas plus tard que la veille, elle avait trouvé son dîner dans l’un d’entre eux.  « Ne bouge pas. » Ivy se mit à genoux. Il s’agissait d’un piège à ours classique. Il fallait faire pression sur les ressorts pour provoquer l’ouverture des mâchoires. Elle s’exécuta aussitôt. Elle sentait les muscles de ses bras trembler et une chaleur moite se répandre en elle. Lorsqu’elle vit enfin les dents d’acier se désunir, elle releva le regard vers celui qui avait bien trop souvent perturbé ses pensées ces dernières semaines.  « Sors ton pied. Maintenant. » Il avait intérêt à réagir rapidement, elle ne tiendrait guère plus longtemps. Dans l’effort, Ivy se demanda à nouveau comment Ash était parvenu à devenir l’un de ceux pour qui elle se mettait à genoux dans la poussière. Elle le savait pertinemment pourtant, la montre de son amant enfouie dans la terre n’était pas la seule relique dont elle ne parvenait à se détacher.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMIN ▴ KEYS TO THE KINGDOM.
▴ avatar : Luke Evans
▴ inscrit le : 20/03/2017
▴ messages : 831
▴ multi-comptes : Samuel & Luke
▴ points : 2985
▴ sac : un poignard - une gourde d'eau - la gourmette de Demetrius au poignet - Tu as jeté la photo de ta fille pour que les Horsemen ne connaisse pas son existence
MessageSujet: Re: Another day on earth,another way to die (IVY)   Lun 14 Mai - 20:58





Another day on earth,another way to die

Ivy & Ashton

Jamais tu n’aurais dû quitter la sécurité de votre refuge. Derrière les murs en bois, il n’y a que le sifflement de l’air frais qui te parvenait aux oreilles. Tout est calme, toujours trop calme dans ce village suspendu. Tu en as perdu tes reflex de survies, ceux qui t’ont permis de respirer jusqu’ici. Parce que tu n’as jamais vraiment survécu à l’extérieur, passant de camps en camps sans en avoir le choix. Et maintenant, alors que le soleil n’est pas encore au plus haut, tu réalises ton erreur. Tu regrettes de ne pas avoir dit à Demetrius où tu allais, tu regrettes de ne pas avoir passé une nouvelle journée à te morfondre en regardant par la vitre salle de votre fenêtre. La douleur semble se répandre dans tout ton être, passant de ta jambe droite jusqu’au bout de tes doigts. La mâchoire serrée pour ne pas faire plus de bruit, tu tentes d’étudier l’objet pour défaire le mécanisme sans te blesser davantage. Les yeux embrumés par la douleur et les mains encore tremblantes, tu relèves les yeux en voyant Ivy s’approcher. Tu as ce reflex stupide de prendre ton couteau de chasse, oubliant partiellement ta jambe coincée dans le piège posé au sol.  C’est inutile, si elle décide de te tirer une balle dans la tête, ce n’est pas ton arme blanche qui va l’en empêcher, surtout pas en étant bloqué ainsi. Et pourtant elle pose un genou au sol pour ouvrir elle-même le piège et ainsi réduire la pression des dents métalliques contre ta peau. A l’aide de tes mains, tu retires ta jambe en grognant de douleur. Le sang transperce de tissu de ton pantalon et tu t’accroches au tronc d’un arbre avoisinant pour te relever en serrant les dents. La main toujours serrée contre le manche de ton couteau, tu souffles sans t’appuyer sur ta jambe meurtrie. « Alors t’as survécu… » La respiration saccadée suite à l’effort, tu t’autorises de t’appuyer contre l’arbre avant de jeter un regard vers la tombe de Sasha. Tu te souviens encore du jour où ensemble, vous l’aviez mis sous terre. Ses nattes balançant sous son corps sans vie, ses joues cependant toujours rouges et ses vêtements plein de sang. Relevant ton pantalon pour découvrir la plaie, tu ne peux retenir un juron de s’échapper de tes lèvres. Les dents serrées, tu marmonnes pour toi-même des insultes quant à ta naïveté et ta stupidité d’être sorti ainsi. « Si je ne meurs pas, c’est lui qui va me tuer ». Encore des mots prononcés pour toi-même, comme si tu en oubliais la présence de la brune. Peut-être que la douleur t’empêche de penser correctement, de réaliser que les rôdeurs peuvent être en chemin. Ou pire, les Horsemen. Demetrius occupe tes pensées alors que ta ceinture est retirée pour faire un garrot autour de ta jambe. Tu n’as jamais été doué pour les soins, gamin trop peu minutieux et patient pour s’intéresser à le médecine, adulte maintenant devenu trop nerveux. L’Amish est ton docteur personnel depuis bien trop d’années pour que tu y ait à y penser. Tu dois éviter de perdre trop de sang, tu dois aussi éviter toute infection. Le retour jusqu’au village suspendu semble être impossible, la distance parcourue pour venir jusqu’ici est trop grande.

Ton regard se pose finalement sur la sicilienne, scrutant son visage pour y trouver une once de sincérité, de regret peut-être. « Ils sont morts ? » Les Horsemen, ceux qui ont pris du plaisir à regarder les duels et se sont délecté de la perte de Sasha. Grimace rapide alors que ta jambe te lance de nouveau, soupire que tu tentes de cacher en réajustant ta position. « Si tu voulais filer…Tu aurais dû me laisser comme appât, ça t’aurait donné du temps » C’était quoi son excuse cette fois ? Un signe divin ? Tu ne te plains cependant pas même si tu as du mal à cacher cette rancœur qui se lit au fond de tes yeux. Elle a menacé Demetrius et tu gardes ça bien au fond de ta tête.

☾ anesidora

_________________
This could be the end of everything.So why don't we go,somewhere only we know?
   
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Another day on earth,another way to die (IVY)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Another day on earth,another way to die (IVY)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» GOOGLE EARTH : SEEK & FIND NABAZTAGS WORLDWIDE
» Google EARTH & NABAZTAG - Evolution et Reflexions
» [Dying Earth] zut c'est dommage
» Météo et exportation du bateau et de son tracet sur google earth
» Walk Off The Earth
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
hearts still beating :: Somewhere only we know. :: far far away-
Sauter vers: